semi-marathon-entrainement.jpg
(crédit photo : andronicusmax’s )

Quand je reçois ce type de témoigne, je me dis que Jiwok devrait être remboursé par la sécurité sociale.
En tout cas, merci Boris d’avoir eu le courage de m’envoyer son témoignagne.

« Bonjour,

Pourquoi je tiens à témoigner avec tant de ferveur? parce que je dois LA VIE à Jiwok…

Ca s’est passé il y a quelque mois, ma rupture avec la personne que j’aimais, je n’ai que 25 ans mais j’ai vécu 5 ans avec elle…

Pour oublier, j’ai d’abord pris les mauvaises décisions. Je me faisais des coupures pour ressentir une autre douleur que celle qui ne cessait de m’achever, je prenais des médicaments pour dormir, et je ne pensais qu’à une chose, mourir…

Et puis, lors de mon passage à l’acte, juste avant, le flash… ( je sais ça peu paraitre cliché mais cela s’est passé exactement comme cela )

Courir… Il me fallait courir car justement, j’ai toujours détesté courir, j’ai toujours détesté cette douleur qui me faisais temporairement oublier toute les autres…

Ayant entendu parlé de Jiwok, je me suis retrouvé 10 minutes plus tard en jogging et basket avec un baladeur à la main, et je suis sortie…

J’ai pris l’entrainement perdre 10 kilos, mais honnêtement, j’aurai pu en prendre un autre, peu m’importait les résultats, je ne cherchais ni la performance, ni les kilos en moins ( j’ai une bonne silhouette ), je ne cherchais qu’à l’oublier et oublier ma douleur…

Si la première séances m’a provoqué des difficultés, une chose était certaine, je ne pensais plus à elle ou à ma solitude…

J’ai continué et, je peux affirmer que courir avec JIWOK m’a redonner le goût de la vie !!!

Mais aussi, bien que cela soit secondaire face à la détresse que j’affrontais, je me suis beaucoup amélioré en endurance, j’ai en effet perdu des kilos, je me suis affiné, musclé et le plus drôle c’est que
j’ai l’impression que ce n’est qu’un commencement… (ca servira pour trouver l’âme sœur, la vrai hihi)

La manière dont je me nourris à évoluer, le fait de courir, me fait manger moins gras, moins « malbouffe » et ce n’est pas du à un régime ou autre, c’est venu avec le faite de courir, NATURELLEMENT !!!

Enfin, le changement est aussi mental, j’ai EVOLUE !!! Je me sens plus adulte encore que je ne l’étais, plus mature… bien sur, je ne suis pas encore passé au stade d’associable à celui de superstar qui parle à tout le monde, mais je me sens mieux et j’espère que cela va continuer d’évoluer pour m’enlever la timidité que je me traîne depuis toujours.

Jusqu’à présent, j’ai toujours détesté courir, et encore maintenant je comprend les personnes qui me disent qu’elle n’aiment pas cela, parce que j’ai été comme cela, mais, je me surprend moi même à le dire, j’adore courir, pendant que je cours, je me sens libre, je me sens beau, tous mes soucis partent et je ne ressens qu’une seule gène à la fin de chaque séances, celle de ne pouvoir continuer… (Oui, j’ai tout de même peur que mon corps ne suive pas …)

J’espère que mon témoignage apportera beaucoup car je le répète, c’est la vie que je dois à Jiwok, vous m’avez aidé à me relever mais aussi, je pense que vous m’avez donné la solution pour combattre tout les problèmes qui pourront m’arriver a l’avenir… »

About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Si vous avez aimé cet article,
inscrivez-vous à notre newsletter (c'est gratuit)
Adresse Email: