la-parisienne-course-feminine
(crédit photo : Thomas Faivre-Duboz )

Suite à l’article « Jiwok faiseur de miracle » et du témoignage de Anne, Camille a déposé son commentaire concernant son expérience Jiwok.

Bonne lecture !

 » J’ai découvert Jiwok via une amie il y a un an. Mon entreprise participait à la Parisienne et je m’étais inscrite pour le geste (au profit de la recherche pour le cancer du sein) en me disant que je le ferais en marchant.

Puis l’idée à fait son chemin et poussée par mon amie qui m’a passé les séances “30 min pour débuter” avec jiwok, j’ai vu que je pouvais courir. 1.70m pour 76 kilos, j’avais aussi envie de perdre du poids.

Bref, j’ai démarré la première séance au mois de juin l’année dernière. J’ai couru tout l’été 3 fois par semaine avec puis sans mon coach favori.

Le 12 septembre, je terminais la parisienne en 45 minutes. En passant la ligne d’arrivée j’ai pleuré de joie, de fierté, j’avais réussi à me dépasser (à mon échelle), moi qui n’avait JAMAIS JAMAIS fait de sport. Toujours dispensée en sport au lycée, je n’étais capable de rien.

Partie sur cette lancée, je me suis inscrite au 10km du Run in Lyon au mois d’octobre. Toujours dans la même optique “je fais ce que je peux et tant pis si je termine pas la course”. Mais une fois dans la course et dans l’ambiance, j’ai rien laché et j’ai fini mon premier 10km en 1h05.

INCROYABLE! j’ai scotché toute ma famille, tous mes amis qui sont venus m’encourager sur le parcours!

Je garde un souvenir d’incroyable bonheur de finir la course et du bien être psychologique que j’en retire. Cette année j’ai attaqué l’entrainement courir 45 min sans s’arrêter. 2 seances par semaine et 3 courses prévues, un 5km vallonné pour remettre dans le bain le 22 mai.

Puis la Parisienne, 7km avec pour objectif de terminer plus vite et enfin le Run in Lyon en 10km, mais j’avoue que j’attaquerai bien le semi! si j’osai???

Pour résumer, je remercie de tout mon cœur l’œuvre de Jiwok (je dis bien l’oeuvre, car jamais je n’aurai cru réussir et AIMER courir).

Je parle de vous à toutes mes copines qui se plaignent d’avoir des kilos et qui ne pensent pas pouvoir se mettre au sport. Grâce à vous l’apprentissage de la course se fait en douceur.

Aujourd’hui quand on me demande quelles sont mes pensées positives: je me revois en train de finir mes courses et un sentiment de bonheur m’envahis.

Merci à toute l’équipe de Jiwok! et promis je reste concentrée et je cours FACILE!

Camille »

A qui le tour ?

About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Si vous avez aimé cet article,
inscrivez-vous à notre newsletter (c'est gratuit)
Adresse Email: