perte de poids

Suivez nos conseils et entrainements pour perdre du poids en pratiquant une activité physique.

15 juillet 2015

commencer à courir
(Crédit photo : Roberto Berlim)

J’espère que vous avez tous passé un excellent week-end du 14 juillet. Voici les témoignages de la semaine qui vous aideront à décoller du transat ou de votre serviette de plage, pour aller courir, pédaler ou marcher :).

Bonne lecture :

Philippe
« Je viens de commencer un nouveau plan d’entrainement pour mon prochain marathon : le marathon de Millau.
Après avoir suivi vos plans 10 km et semi (mon dernier temps au semi avec Jiwok était de 1 h 33), j’espère pouvoir passer sous la barre des 3 h 30 au marathon de Millau. Vu ma progression et le coach, cela semble jouable. Encore merci »
(Philippe suit un plan marathon objectif 3 h 30)

Isabelle
« Reprise avec Jiwok après un long arrêt… Première séance en douceur ; j’avais peur d’être asphyxiée très vite mais non ; je me suis plutôt sentie à l’aise… Prochaine séance demain ! »
(Isabelle suit un programme débuter la course à pied)

Geoffrey
« 15ème séance, je tiens le coup. On ressent le progrès. Coeur beaucoup plus calme, augmentation la résistance. Les séances de moulinage sont libérateurs, on a envie de pousser et monter dans les tours. Au final, les 70 minutes passent vite, Plus que la moitié. »
(Geoffrey suit un programme d’entrainement vélo intérieur)

Jeanne
« Bientôt les vacances, j’ai hâte. En attendant, je continue mon entrainement marche à pied, et cela me fait un bien fou. J’adore les conseils du coach et les séance en musique. Pour reprendre le sport c’est parfait. Et puis, j’ai perdu 2 kilos, donc on ne va pas se plaindre. »
(Jeanne suit un programme d’entrainement perte de poids en marche à pied)

Valérie
« À chaque séance ,on se dit qu’on ne va pas y arriver et puis ,on va au bout de la séance, et on progresse à chaque fois. C’est cool! »
(Valérie suit un entrainement 10 km Challenge version fémina)

Et vous, cela donne quoi votre entrainement Jiwok ?


08 juillet 2015

perte de poids running

J’ai perdu 5 kilos

Cette semaine encore plein de beaux témoignages de Jiwoker ! Le beau temps, les vacances et ces témoignages sont le cocktail parfait pour vous motiver lors de votre entrainement.

Si vous êtes en vacances, profitez bien, pour les autres, bon courage !

Voici les témoignages de la semaine des Jiwoker :

Chloé
« Le sport et moi cela a toujours fait 2. L’Eps au collège et lycée, c’était un cauchemar, et surtout ces séances de course d’endurance sans fin au stade ou dans la cour du lycée…Mais je crois que je n’étais pas la seule.
Et puis, les années passent (trop vite) et les kilos restent et se multiplient ! Je n’étais vraiment pas bien dans mon corps, mal à l’aise. Et comme tout le monde, j’ai essayé plein de régimes qui n’ont jamais marché ou que j’ai abandonné rapidement.
J’ai découvert Jiwok il y a quelques semaines grâce à une copine qui est fan depuis des années (merci encore Jeanne). Au début j’étais sceptique, une voix sur de la musique…..Cela me paraissait complètement débile (désolé coach…).
Et puis après la première séance, je me suis dis que ce n’était pas si idiot que cela et que l’air de rien j’avais fait une séance de sport de 25 minutes en prenant presque du plaisir. C’était fou pour moi !
J’ai donc enchaîné la séance 2, puis 3, etc…et j’ai fini mon programme il y a 2 semaines.
Pour moi, c’est un exploit international ! Je suis une runneuse !

J’ai également suivi les conseils Jiwok de nutrition pendant tout le programme et j’ai perdu 5 kilos.
Je sens que cette perte de poids a été progressive et liée à la fois à une meilleur alimentation et aux séances de running.
Je suis plus à l’aise avec mon corps et je me sens pleine d’énergie. Après chaque séance de running, je me sens apaisé et détendu.
Je sais que ce n’est que le début de l’aventure et j’ai envie que cela dure le plus longtemps possible.

Merci Jiwok et que la fête continue. »
(Chloé a suivi un programme perte de poids en running)

Lucie
La marche à pied c’est vraiment très bien avec la voix du coach. Je ne sens pas encore capable d’aller courir, donc je débute avec la marche. Et je trouve ça très agréable. J’en suis à la moitié de l’entrainement et je progresse tranquillement avec beaucoup de plaisir.
(Lucie suit un entrainement marche à pied)

Sylvie
« GENIAL,j’ai eu l’impression que le coach était présent, »baisse les épaules,redresse toi,c’est bien continue…. »
Cette 1ere séance m’a semblé facile et un peu trop courte. Je pense que je vais apprécier ces séances que je n’avais pas le courage de faire seule.
je cours dans la nature et faire le tour d’un stade ne m’attirai pas du tout! »
(Sylvie suit un programme courir plus vite et améliorer sa vma)

Et vous, qu’est ça donne votre entrainement Jiwok ?


03 juin 2015

running débutant

100 kilomètres !!!!! A 50 ans, Anne a couru son premier 100 kms en moins de 12 heures ! C’est beau !

De la même manière, c’est beau de voir Marine refaire du sport et perdre du poids. C’est tout aussi beau de voir Xavier et Nicolas également reprendre le sport. Et pour finir, bravo à Audrey pour ce chrono au Paris Versailles !.

Bonne semaine à tous et surtout bonne lecture des témoignages de la semaine :

Anne
J’ai fini le 100kms de Vendée du mois de mai.
Je l’ai fini en 11H55, alors que j’espérais 1- le finir, 2- en moins de 13 h!! MERCI JIWOK!
Tout c’est trés bien passé les 50 premiers, et il a fallu un peu de courage pour la fin, mais le fait d’avoir bien travaillé, avec des arrêts puis sans jamais s’arrêter en fin d’entrainement, m’a permis d’avoir le mental pour finir avec un grand sourire!! Merci!! Je suis heureuse d’avoir fait ce premier 100 km l’année de mes 50 ans, alors que je cours depuis à peine 10 ans! A bientôt! ANNE du bord de mer!
(Anne a suivi un entrainement ultratrail)

Audrey
« 1ère séance réussi avec succès. Je ne l’aurai pas cru moi qui n’aime pas courir, là j’ai pris un réel plaisir »
(Audrey suit un programme débuter le running)

Marine
« J’ai repris le sport en marchant (le running ce sera pour plus tard). Et je suis super heureuse de pouvoir refaire du sport. Ca me fait un bien fou, j’adore. Ce qui est certain c’est que je n’arriverais pas à me motiver toute seule pour y aller. Heureusement que le coach Jiwok est là pour m’aider.
Niveau balance, j’en suis déjà à – 6 kilos, je fais bien attention à bien équilibrer mon alimentation comme le conseil le coach. J’ai bientôt terminé cette entrainement. J’espère pouvoir continuer sur ma lancée avec un entrainement un peu plus difficile. »
(Marine suit un programme d’entrainement perte de poids en marche)

Nicolas
« Très bon ressenti pour cette première séance. 5km pour ces 40 minutes. Le coach est plutôt bien fait. J’adhère au concept qui motive. On verras d’ici 8 semaines si le poids est descendu »
(Nicolas suit un programme perte de poids en courant)

Déborah
« Bonjour à tous,
J’ai couru hier le Paris St Germain, grâce à l’entraînement 20km j ai terminé sans grande difficulté la course en 1h54 ce qui est bien au delà de mes espérances (bon j »avoue j »ai de belles courbatures)
J’ai programmé mon 1er marathon le 29/11 ( la Rochelle) et j »ai prévu un 15km en juin, un 10km en juillet et un 20km début octobre toujours avec mon coach Jiwok 😉 »
(Déborah a suivi un plan 20 km)

Xavier
« Tranquille au début. Envie d’abandonner à la 5eme répétition (sans coach dans les oreilles je serais surement rentré à la maison). Ca commence à aller un peu mieux à la 7ème. Pas trop de douleur sur le souffle, mais les mollets m’ont bien fait comprendre qu’ils n’étaient pas habitués à de telles activités. J’ai fini dans la douleur mais content d’être allé au bout après une vie sans sport. »
(Xavier suit un programme perte de poids 5 kilos en running)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


01 juin 2015

perdre du poids en rameur
Les bienfaits des entraînements pour rameur

Vous avez été nombreux à nous demander des entraînements rameurs, ils sont enfin arrivés.

Avant de vous les présenter, je commencerais tout d’abord à vous parler des bienfaits du rameur sur votre corps.

Dans un monde qui va à toute vitesse, qui ne laisse plus le temps pour une alimentation équilibrée et naturelle, des situations professionnelles qui prennent de plus en plus de temps, l’entretien physique de son corps est souvent relégué loin dans les priorités. De plus en plus de personnes ne disposent plus d’un emploi du temps fixe, ce qui réduit les possibilités de faire une activité régulière au sein d’un club ou d’un groupe.

Et quand on trouve à se dégager un peu de temps pour rester en forme, la météo s’en mêle et on y renonce à la dernière minute. Difficile de se motiver. Le sport dans une salle prévue à cet effet, ou à domicile s’impose donc comme une nécessité, on pourrait dire un refuge.

Les activités en salle de sport ou à domicile
Parmi les ateliers les plus représentés dans les salles de sport ou les équipements présents à la maison, on trouve le vélo d’appartement en tête, suivi du rameur, du tapis de course et vélo elliptique.

D’un point de vue de la sollicitation d’un grand nombre de muscles et de la perte calorifique, c’est le rameur qui demeure l’activité la plus bénéfique et la plus pratique pour débuter le sport. Cela ne signifie pas pour autant que les autres appareils n’ont aucune utilité, mais qu’ils ne sont pas aussi efficaces que le rameur, quel que soit l’objectif recherché.

Une consommation calorifique importante pour la perte de poids
Le rameur permet de brûler l’équivalent de 580 à 680 calories par heure en moyenne. Cette activité arrive en huitième position des 10 sports les plus brûleurs de calories, derrière – dans l’ordre – le ski de fond, le cyclisme, la course à pied, le squash, le saut à la corde, le rugby, la boxe ; mais devant la natation et l’escalade.

Pour s’en convaincre, il suffit de comparer les 580 à 680 calories par heure consommées sur un rameur, avec les 236 à 345 calories par heure de l’aquagym, que l’on qualifie d’activité tonique, avec les 236 à 345 calories brûlées lors d’une heure de natation à allure modérée, des 413 à 604 calories d’une séance d’une heure de vélo d’appartement. De quoi remettre en cause bien des idées préconçues en matière d’efficacité sportive.

Seule la Zumba par exemple, et ses 528 à 748 calories par heures consommées, dépasse l’investissement énergétique fourni par le rameur. Cela démontre, s’il le fallait, que cette pratique est une réelle activité sportive permettant de rester en forme, et comportant l’avantage d’être un sport d’intérieur.

rester en forme rameur
(Même le président des usa dans la série tv House of cards fait du rameur)

Les bienfaits du rameur décryptés
Comme n’importe quelle activité physique qui demande un réel investissement en terme d’énergie, le rameur comporte des bienfaits sur la silhouette, la physionomie et l’esthétisme général. Il provoque une fatigue corporelle qui libère des tensions accumulées dans la journée et facilite ainsi le sommeil et la récupération. Il contribue à libérer des endorphines, molécules qui provoquent une sensation de bien-être et de plaisir dans l’organisme. Il agit donc à la fois sur le corps et sur l’esprit. Dans un monde qui laisse finalement peu de répits, il est important de pouvoir compter sur une chose aussi bénéfique et positive pour la personne. En perte de poids, le moral s’améliore, l’estime de soi est accrue.

Il fait travailler plus de 80 % du corps. Ce sont en effet les muscles des bras, avant-bras, des épaules, du dos, des cuisses et des jambes qui sont sollicités. Il est à noter que les lombaires sont travaillées par les exercices classiques du rameur. Ceci est très important quand on observe la fréquence des maladies professionnelles et des arrêts de travail liés aux lombalgies.

Le rameur est à la fois une activité musculaire et une activité de fitness, c’est à dire de modelage de la silhouette du corps. Il fait travailler la cardio. Complet, il est idéal pour la perte de poids et très efficace pour les cas d’obésité. Il contribue à réduire le taux de cholestérol dans le sang de façon significative, et de diminuer les masses graisseuses.

La complexité des mouvements de traction et de rotation que le rameur exige permet de solliciter les fibres musculaires dans leur ensemble, leur permettant une croissance équilibrée. La nécessité de coordonner ses mouvements du haut et du bas du corps, et de tenir une position ferme mais élastique, permettent de gagner en mobilité corporelle et en souplesse générale.

Pour le cœur, il faut noter que le rameur est une activité d’endurance, qui fait donc travailler ce muscle et lui permet un fonctionnement optimal. La tension artérielle, la pression sanguine et l’oxygénation du sang sont des paramètres physiologiques qui s’améliorent avec la pratique régulière mais pas nécessairement intensive du rameur.
Lire la suite »


13 mai 2015

course à pied débutant perte de poids courir
(Crédit photo : Sangudo )

La semaine sera courte pour de nombreux Jiwoker….J’espère que vous en profiterez pour courir, pédaler, nager, marcher, etc……
Si vous avez une hésitation entre votre canapé et votre short, lisez les témoignages de la semaine, cela devrait vous aider à choisir votre camp 🙂

Bonne lecture.

Michèle
« J’avais abandonné le sport depuis quelques années et mon corps ne l’a pas supporté (j’avais pris 10 kilos….). Je désespérais de trouver une solution, j’avais essayé des régimes, mais c’était trop frustrant.
J’ai donc décidé pour les résolutions de 2015 de me reprendre en main et de refaire du sport.
J’arrive au bout de mon second entrainement Jiwok et je suis ravie. J’ai perdu 8 kilos, mon corps s’est raffermi et je me sens bien dans mon corps.
Je retrouve la joie de porter des jupes et je vais évidement continuer à suivre les conseils de mon coach Jiwok. »
(Michèle a suivi un entrainement perte de poids en running)


Damien

« Hé hop (comme dirait mon coach Jiwok) nouveau record perso pour mon 10 km : 38 minutes 23 secondes ! Le temps était parfait, j’ai bien gardé le rythme et bonne accélération dans les derniers kilomètres et voila le résultat. Merci »
(Damien a suivi un plan 10 km objectif 40 minutes)


Cindy

« Première séance dur dur, mais grâce à l’enregistrement, je n’ai pas lâchée et je suis contente. »
(Cindy suit un entrainement débutant en course à pied)

Sophie
« J’ai commencé la course à pied en septembre 2013. Je n’ai jamais été sportive et j’étais incapable de courir plus de 10 min sans m’arrêter.
Petit à petit j’ai réussi à atteindre 30 min, puis 40 min sans m’arrêter. Mais déjà la motivation n’était plus là, je me sentais trop lente, je commençais à m’ennuyer en courant.
J’ai découvert Jiwok sur internet et là je me suis lancée, je voulais courir un 10km et j’ai suivi le programme 10km en 1h. Un vrai bonheur, avec ma musique et le coach dans les oreilles, j’évitais de partir trop vite, je ne m’ennuyais plus car chaque sortie était différente, et je me sentais progresser.
J’ai fait ma course en 1h06. Je peux vous dire que j’étais fière, sachant d’où je venais, c’était un véritable exploit.
Cette année j’ai refait un entrainement Jiwok, il n’y a pas mieux pour progresser! Un semi en 2h. J’en ai bavé, mais ça vaut la peine. On augmente progressivement la durée de l’entrainement, pas de blessure, et un fractionné bien dosé. ça prépare vraiment bien à la course.
Pour moi, Jiwok aide à garder la motivation et à progresser. Que demander de plus? »
(Sophie a suivi un plan 10 km objectif 1 heure puis un plan semi marathon objectif 2 heures)

Judith
« 2ème séance faite :-). Du plaisir même si j’ai bien senti que j’ai plus travailler sur cette séance je suis fière de moi et j’attends avec impatience la prochaine. »
(Judith suit un programme perte de poids en marche à pied)

Nathalie
« Bonjour, une très bonne séance en plus je suis fière de moi car , j’ai pu aller au bout de l’entrainement sans problème. »
(Nathalie suit un programme marche sur tapis de course)

Et vous, qu’est ce ça donne votre entrainement Jiwok ?


11 mai 2015

programme footing debutant

Runnning : Conseils pour débuter la course à pied

Débuter le running nécessite une bonne préparation et de suivre quelques étapes de base pour éviter de se blesser. Courir apporte plusieurs vertus, garder la forme, perdre du poids ou s’entraîner pour une compétition. (Retrouver les 10 bienfaits du running)
C’est d’ailleurs une des premières choses qu’il faut savoir avant de préparer sa course, savoir pourquoi courir. Vous devrez avoir votre objectif en tête pour vous motiver et améliorer vos résultats au temps et en compétences. Voici quelques réponses aux questions concernant le commencement du running et des conseils pour bien commencer à courir.

Le running, un sport facile d’accès
Le running est une activité sportive à la portée de tous, il n’y a pas besoin de gros investissement pour s’y lancer. Une tenue de sport et une paire de basket suffisent, vous ne serez pas obligé de vous inscrire dans un club.
Cette activité est aussi très flexible en matière d’emploi du temps, vous pourrez adapter vos courses en fonction de votre disponibilité sans avoir à vous soucier des horaires. Courir est un sport qui peut se pratiquer partout, à l’étranger, en vacances ou dans les parcs (Où courir et quel parcours choisir ?), le choix vous appartient.

Vous pourrez faire appel à des amis ou à des membres de votre famille pour vous accompagner ou pratiquer l’activité seul, si vous le désirez, il n’y a pas de restriction.

Comment commencer a faire du footing ?
Dans un premier temps, pour débuter en course à pied, il est primordial de se dire que commencer le jogging n’est pas une activité réservée aux sportifs de haut niveau.
Le stress n’a pas sa place dans cette activité, sachez que tout le monde a déjà été débutant dans cette activité.
Courir doit être un plaisir et non une corvée car si vous avez pensées négatives à cet égard, vos résultats pourront en pâtir car vous ne serez jamais à l’aise.
Lors des premières séances, il ne faut pas se focaliser sur la vitesse ni sur ce qu’on appelle le plan d’entrainement course à pied, ce sont des étapes qui touchent plus la compétition et la recherche de performances.

Cependant, commencer à courir nécessite de passer par quelques conseils d’un programme footing débutant qui vous aidera à trouver un rythme qui soit adapté aux corps de chacun, réguler sa respiration, sa foulée pour ensuite s’améliorer graduellement.

Un des points importants réside dans le mental. Il faut en construire un en béton pour ne pas se laisser abattre et abandonner en cours de route.

L’envie et le besoin de courir peuvent survenir de plusieurs facteurs, l’envie de maigrir, de garder la forme, d’accompagner un proche ou de se défouler pour évacuer le stress. Dans tous les cas, il y a quatre règles à suivre scrupuleusement lorsqu’on débute cette activité.

– En premier lieu, il faut débuter course à pied petit à petit sur le rythme de croisière. Il ne faut surtout pas se baser sur les performances et les séances d’une autre personne qui pourrait courir jusqu’à 40 kilomètres par semaine à une vitesse de 15 km/h. Ecoutez et placez des limites à votre corps pour éviter l’épuisement total.

– Par la suite, souvenez-vous que votre évolution doit se faire par palier. Au bout de quelques séances, augmentez progressivement votre vitesse et votre trajet mais veillez toujours à vous sentir à l’aise. Vous pourrez par exemple commencer à par séances qui alterne marche et courses pendant 20 minutes de pour ensuite prolonger les temps de course et réduire les temps de marche. (Les entrainement running débutant Jiwok propose ce type de séance qui permettent de progresser rapidement).

Les programmes pour commencer le jogging commencent donc par la marche pour passer à une course lente, puis à l’allure facile et pour terminer par l’allure dite « intense ». Comme je vous l’ai déjà indiqué, il est important de suivre le rythme de chaque séance prévu dans votre programme.

La course lente est une activité sportive qui suscite plusieurs muscles du corps, en particuliers ceux du dos et du buste. Cette course est parfaite pour les débutants car c’est une technique de course qui a pour but d’augmenter la tonicité de tous vos muscles et de prévenir efficacement l’ostéoporose.

La performance ne doit pas être prise en considération, il faut que cela soit un plaisir. Il faut faire attention à ne jamais augmenter soudainement la vitesse ou la durée de votre course.

– Puis, il faut courir le plus régulièrement possible. Insérez le jogging dans votre emploi du temps hebdomadaire, deux séances par semaines suffiront pour débutant commencer le jogging (voir 3 si vous avez un peu plus de temps). Cela vous aidera à aimer la course et donc à garder la forme en toutes saisons.

– Enfin, il faut à tout prix éviter le surentraînement. Ne jamais aller au-delà de ses limites peut éviter les blessures surtout si vous n’avez pas couru depuis plusieurs semaines ou que vous débutez. Le but d’un plan d’entrainement course à pied régulier est de ne plus ressentir de fatigue à la fin de la séance. Il est important de respecter les jours de récupérations prévus dans votre entrainement.

La course doit se faire sans que vous n’ayez besoin de forcer au niveau de la respiration ou des muscles. Si vous avez des douleurs ou des difficultés dans ces zones, il faudra lever le pied et y aller doucement, s’il le faut, alternez la marche et la course.
Bien évidemment, il faut se mettre en tête que débuter le running n’est pas une tâche facile, vous pourrez rencontrer des problèmes de respiration au début ainsi que des points de côté, mais tout cela disparaîtra au bout de quelques semaines de votre entrainement débutant.
Lire la suite »


29 avril 2015

debuter-en-course-a-pied
(crédit photo : San Diego Shooter)

C’est toujours les vacances pour certains Jiwokers qui profitent de leur temps libre pour suivre les conseils de leurs coach Jiwok. J’espère que ça aidera tous les Jiwoker à vous motiver et à continuer votre progression pour atteindre vos objectifs.

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Françoise
« Je me sens bien. Ce système progressif en ajoutant une minute à chaque fois est efficace. Je dois faire attention à ne pas courir plus vite que 70% FCM. J’éprouve du plaisir à courir !
Je ne trouve pas ça long et je ne suis pas dans l’attente que cela se termine. Aucune douleur ressentie. Pas de lassitude.
Le tout c’est de s’y mettre ! La première répétition est la plus difficile. Après, en petite vitesse de croisière, c’est chouette. »
(Françoise suit un programme perte de poids en running)

Guillaume
« Merci beaucoup Denis ! Mon entrainement 2h00 au semi a très bien marché, j’ai fait 1h59 🙂 Je reprendrai un autre entrainement pour ma prochaine course. »
(Guillaume a suivi un entrainement semi-marathon objectif 2 heure)

Guillaume
« Super, facile, j’en ai même enchaîné une 2ème derrière histoire de pas rester sur ma faim. »
(Guillaume suit un programme débuter la course à pied)

Christophe
« Au niveau 11 super ! Le pire c’est qu’on en redemande ! Pressé d’être à la suivante, vraiment génial ! »
(Christophe suit un programme perdre 5 kilos en running)

Nathalie
« C’est super ! J’adore mon tapis de course grâce à Jiwok.
Chaque séance, mon coach est toujours là pour me donner un conseil ou me motiver. J’ai hâte à chaque fois de me lancer dans une nouvelle séance. »
(Nathalie suit un programme tapis roulant pour rester en forme)

Céline
« C’est bien la première fois depuis des années que je réussis à courir 30 minutes d’affilé sans frôler la crise cardiaque.
J’adore ce programme et j’espère bien maintenir le cap pour atteindre l’objectif des 10 km. Merci Jiwok »
(Céline suit un plan 10 km pour débutant)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories