12 mai 2020

éviter les courbatures

Pour ne plus avoir de courbature après une séance de running ou de sport

Douleurs gênantes à la suite d’une activité physique intense, la courbature est souvent la source de frustration, voire de démotivation pour les sportifs.

Les personnes qui commencent la course à pied comme les entraînements Jiwok ou qui reprennent leur entrainement de vélo d’appartement, elliptique, trail, marche ou marche nordique sont les plus exposées à ce phénomène.

Il existe certaines astuces pour en éviter l’apparition ou du moins en atténuer les effets.

  1  Quand arrivent les courbatures ?
  2  Comment les éviter ?
  3  Comment les faire partir ?

1. Comment se manifestent les courbatures ?

Au cours d’une course à pied, les muscles du corps font deux mouvements distincts : la propulsion et l’amortissement. Si la propulsion est le fait de pousser sur une jambe pour avancer, l’amortissement est la réception sur l’autre jambe.

C’est cette deuxième phase qui provoque le plus souvent les courbatures et c’est ainsi que les courses en descente ou à vitesse élevée ou encore de très longue durée favorisent beaucoup plus l’apparition de courbature.

Les fibres musculaires présentent un micro-traumatisme provoquant une réaction réparatrice des muscles à travers une légère réaction inflammatoire.

Ce mécanisme naturel provoque la contraction d’une courbature.

Les muscles présentent ainsi une douleur plus ou moins soutenable qui peut devenir invalidante pour les 12 à 48 heures qui suivent la course à pied.

Ces courbatures peuvent persister pendant cinq à sept jours en fonction de la personne et de l’activité physique effectuée.

Lire la suite »

starstarstarstarstar

Running : Syndrome de l’essuie glace que faire ?

Voici un nouvel article de notre podologue du sport. Il est particulièrement intéressant parce qu’il traite d’un sujet qui touche de nombreux sportifs (comme moi): le mal au genou.

Et comme, je vois de plus en plus de coureurs ayant ce problème physique, il était important de bien vous détailler le problème et les solutions possibles pour traiter ce mal.

LE SYNDROME DE L’ESSUIE GLACE

Les Jiwoker vont en profiter du retour des beaux jours pour se remettre en forme à travers vos entraînements de course à pied. Ce fameux syndrome de l’essuie glace guette beaucoup de sportifs et surtout les coureurs à pied, cette pathologie peut être très douloureuse et nettement vous ralentir dans votre programme sportif.

1- Qu’entraine un syndrome de l’essuie glace ?

Cette pathologie débute par une douleur à type de brûlure situé sur la partie externe du genou (mal au genou), elle commence souvent pendant un effort sportif de manière insidieuse et la douleur va augmenter jusqu’à entrainer une boiterie voir l’arrêt de l’effort. La douleur peut irradier jusque dans la hanche.
Le mal persiste ensuite pendant 2 ou 3 jours et est aggravé en descente et dans les escaliers. Par la suite à chaque fois que le sujet reprendra une activité sportive la douleur réapparaîtra plus rapidement et de manière plus intense.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

06 mai 2020

perte poids running course à pied jogging

Le mois de Mai est toujours un super mois pour se remettre au sport. Le soleil commence à se faire de plus en plus présent et surtout les jours fériés vous aident à vous y remettre !

Cette semaine nous avons donc de Jiwoker qui continue leur préparation 10 malgrès l’absence de course, des demandes de remboursement sécurité sociale, de la perte de poids et le bonheur de reprendre une activité physique !

Bref, que des bonnes choses à lire et qui donnent le sourire !

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture :

Nadjma
« Première séance plutôt plaisante. Je n ai pas eu besoin de pause malgré le fait que cela fait 3 ans que je n ai pas fait de sport. Hâte d être à la deuxième séance. »
(Nadjma suit un programme débuter le running)

Régis
« Bonjour. Afin de garder le rythme, en attendant le retour des marathon, je continue à travailler ma vitesse avec votre entrainement vma et c’est magique. Le fractionné n’a jamais été aussi simple à gérer. Merci pour votre super travail.  »
(Régis a suivi un entrainement pour courir plus vite avant sa préparation marathon)

Laurent
« J’adore la nouvelle version de l’application. C’est encore mieux qu’avant (et c’était déjà très bien). Je pense vraiment que mon coach Jiwok devrait être remboursé par la sécurité sociale. »
(Laurent suit un programme vélo d’appartement)

Marianna
« J’en suis maintenant à ma 11e séance, ça reste très agréable, je n’ai aucune envie de louper une séance; le résultat est là aussi, depuis le début du programme j’ai perdu 3,5 kilos, et c’est avec un certain nombre d’écarts alimentaires. »
(Marianna suit un programme perte de poids en running)

Chris
« Mon 10 km devait être en fin de mois, j’ai donc décidé de continuer mon entrainement avec mon coach Jiwok et j’irais courir seul mon 10 km. Je suis pour l’instant super content de mon entrainement. Merci à toute l’équipe Jiwok»
(Chris a suivi un plan 10 km objectif 40 minutes)

Sylvie
« Séance 6 ok, je ne pensais pas en être capable et finalement ça n’a pas été trop difficile! Suis contente même si le souffle est encore un peu court, je vois les progrès. Et surtout moi qui détestais courir, je me surprends à attendre les séances avec impatience. »
(Sylvie suit un entrainement débuter le running)

Louise
« Séance 18, fin de journée, couché de soleil, heureuse, séance super bien passée. Je n’ai pas vu le temps passé. Vraiment top »
(Christelle suit un entrainement marche rapide)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : Channone )

starstarstarstarstar

05 mai 2020

Courir la nuit - runing le soirt _lampe_run_light_

Courir la nuit avec le Run Light

Avec les beaux jours qui arrivent et les températures qui augmentent, courir en soirée ou la nuit devient un réel plaisir, surtout avec la voix du coach Jiwok dans vos oreilles.

Vous vous sentez seul au monde, la route est à peine éclairée, le ciel est étoilé, vous filez comme une fusée dans l’obscurité (Quel poète ce Denis).

Mais voila, c’est sympa de courir la nuit, mais c’est aussi assez dangereux de ne pas voir où on pose ses pieds.

Il existe depuis longtemps des lampes frontales pour éclairer la route ou votre chemin de running (et bien d’autres accessoires pour voir et être vu pendant vos séances nocturnes).

Aujourd’hui, je vous présente une alternative aux lampes frontales : le Run Light de Kalenji.

Le Run Light est une lampe qui s’accroche assez facilement autour de votre torse et qui permet d’éclairer devant vous à 20 mètres.

Surtout, cette lampe éclaire bien le sol contrairement aux lampes frontales. Cela vous évitera de vous prendre les pieds dans les branches, cailloux (bouteille ?) ou autres obstacles qui pourraient vous faire trébucher et même vous blesser.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

quinoa_course_a_pied

Consommer du quinoa pendant quelques semaines permet aux débutant et sportif de retrouver la forme et plus d’endurance.

Communément appelé Riz des Incas, le quinoa est une graine que l’on récolte après maturation de la fleur d’une plante voisine de l’épinard.

Cette graine est originaire des hauts plateaux des Andes en Amérique Latine, les régions où elle est le plus cultivé sont la Bolivie et le Pérou.

Les graines de quinoa ressemblent à de petits disques aplatis d’environ 2 mm de diamètre et de couleur légèrement jaune.

De saveur agréable et légèrement parfumée, le quinoa n’en est pas moins nutritif.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

04 mai 2020

courir plus vite

Tout savoir sur la séance de fractionné du débutant au confirmé en 10 conseils

Aujourd’hui, je vais aborder avec vous une séance typique de la course à pied : le fractionné.

Comme vous le découvrirez, c’est une séance très particulière qui possède beaucoup de vertus pour améliorer vos performances de running.

Vous retrouverez ces séances dans les entrainements courir plus vite (améliorer sa vma) mais également dans les plans 10 km, semi marathon, marathon, 20 km, trail ou ultra trail.

Afin d’être certains d’optimiser au maximum ces séances de fractionné et en tirer un bénéfice maximal pour votre corps et vos performances, il est important de suivre un certain de nombre de règles.

  1  Le bon équipement
  2  Se mettre en route
  3  Le bon choix du terrain
  4  Bien connaitre sa FCM
  5  Commencez doucement
  6  Se laisser par la voix
  7  Etre régulier
  8  Ne pas se sur-charger
  9  Bien récupérer
 10  Retour au calme

Mais avant cela, attardons nous un peu sur la définition de la séance de fractionné.

Qu’est-ce que le fractionné ?

Le fractionné est une méthode d’entraînement principalement utilisée pour la course à pied. Qu’est-ce que le fractionné ? Ces intervalles dépendent de l’intensité que vous voulez donner à votre entrainement.

Cela peut être 30 secondes intenses puis 30 secondes de récupération, mais aussi 15 secondes intenses suivies de 30 secondes de récupération, tout dépend de la difficulté souhaitée. Mais à quoi cela sert-il ? Pourquoi faire du fractionné ?

Dans les années 1950, Emile Zatopek, triple champion olympique, révolutionne la course à pied en intégrant à ses entraînements du fractionné. En effet, pour progresser, il faut toujours habituer son organisme à des efforts plus longs et soutenus et cette méthode de course permet une amélioration de la VMA (Vitesse Maximale Aérobie).

La VMA, c’est la vitesse maximale en aérobie que l’on peut tenir sans souffrir physiquement.

Ainsi, en développant notre VMA, on développe notre capacité à courir vite.

Pour résumé, le fractionné est un entrainement qui améliore notre endurance cardiovasculaire, mais aussi des qualités physiques comme les aptitudes musculaires, la puissance et la technique de course et la connaissance de soi en réalisant une séance éprouvante.

De plus, il convient et s’adapte aux runner débutants comme aux sportifs confirmés et pour les habitués du running, cela permet de varier les séances et de ne pas tomber dans la monotonie.

Voici 10 conseils pour un fractionné réussi :

1 – Avant toute chose, l’équipement est primordial ! Ainsi, veillez à avoir les bonnes chaussures, bien adaptées à vos pieds et pas trop usées.

Et avant de partir, il faut avoir mangé quelque chose au moins deux heures avant, le fractionné ne se pratique pas à jeun. Et évidemment, hydratez-vous en conséquence avant pendant et après.

2 – Le fractionné vous demandera des efforts musculaires intenses, ce qui signifie risque de blessure, c’est la raison pour laquelle il faut une préparation consciencieuse. Pour éviter cette déconvenue qu’est la blessure et qui viendrait freiner vos performances, prenez le temps de vous échauffer au moins 15 -20 minutes à allure lente puis élevez progressivement le rythme.

(Les séance de fractionné réalisées par les coach Jiwok intègrent toujours cette phrase d’échauffement)

3 – Le choix du terrain semble être un détail, mais un détail qui compte. Préférez un terrain plat et dégagé pour être concentré sur votre vitesse. Pour les débutants, évitez les pistes, car vous aurez tendance à vouloir aller trop vite.

Vous pouvez faire votre entraînement dans la nature comme un bois par exemple, mais vous risquez de perdre en précision avec les montées et les descentes.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

29 avril 2020

debuter-en-course-a-pied

Encore de beaux témoignages cette semaine.  Je sens une nouvelle dynamique chez les Jiwoker ! C’es top ! Ne lâchez pas !

Voici donc les témoignages de la semaine :

Jenny
 » Commençons par le début (c’est toujours mieux) : j’ai toujours été nulle en sport. Je n’avais jamais vraiment fait de sport et évidement comme presque toute fille que se respecte, je détestais courir en EPS (Un monsieur Louviot…).
Le problème c’est qu’avec le temps, j’ai pris des kilos et petit à petit, j’ai senti que mon corps me pesait aussi bien physiquement que moralement.
J’ai essayé pas mal de régimes, sans résultats (ou vraiment très court).
Et puis, une amie me harcelait avec son nouveau joujou : Jiwok.
Après des semaines, j’ai craqué et je me suis lancé dans l’aventure du running avec Jiwok. Je dois dire que je ne suis pas du tout déçue.
Les premières séances ont été un peu difficile pour moi c’est vrai, mais très vite j’ai pris le rythme. Et j’ai vu que je progressais ce qui m’a donné envie de continuer.
J’ai découvert que j’aimais ce (petit) dépassement de soi et le plaisir en fin de séance d’avoir réussi à finir la séance.
Après avoir fini mon premier programme de perte de poids, j’ai continué avec second programme pour essayer de courir 1 heure sans difficulté et j’ai pour objectif dès que ce sera possible après le dé-confinement  de courir un 10 km (je ne sais pas en combien de temps, mais je vais le faire).

Depuis le début de l’aventure Jiwok, j’ai perdu 14 kilos au total. Mon entourage n’en revient pas et moi non plus. Donc merci à toute l’équipe de m’avoir aidé. J’espère que mon exemple pourra aider d’autres personnes. »
(Jenny a suivi un programme perte de poids en courant puis un programme courir 1 heure)

Arnaud
« En attendant de pouvoir me remettre à une préparation marathon, je continue à travailler ma vma avec mon coach.  Je suis super content des séances et j’ai hâte de confronter à nouveau à un chrono. »
(Arnaud a suivi un entrainement pour courir plus vite)

Amélie
« Séance 5 faite hier sans problème. J’ai été très à l’aise, je suis vraiment contente!! L’entrainement se passe bien avec la voix du coach qui est toujours là pour nous pousser. »
(Amélie suit un programme vélo d’appartement)

Isabel
« Voilà, j’ai terminé ma 4 ème séance! J’adore, ça redonne le moral! »
(Isabel suit un programme débuter le running)

Louise
« Cette entrainement est très bien adapté à mon profil. Je ne peux pas courir (déconseiller par le médecin à cause de mes problèmes de genoux) mais cela me fait le plus grand pied de marcher rapidement. Et la nouvelle application est vraiment top. Continuez comme cela »
(Louise suit un programme de marche rapide)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : San Diego Shooter)

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories