13 mai 2015

course à pied débutant perte de poids courir
(Crédit photo : Sangudo )

La semaine sera courte pour de nombreux Jiwoker….J’espère que vous en profiterez pour courir, pédaler, nager, marcher, etc……
Si vous avez une hésitation entre votre canapé et votre short, lisez les témoignages de la semaine, cela devrait vous aider à choisir votre camp 🙂

Bonne lecture.

Michèle
« J’avais abandonné le sport depuis quelques années et mon corps ne l’a pas supporté (j’avais pris 10 kilos….). Je désespérais de trouver une solution, j’avais essayé des régimes, mais c’était trop frustrant.
J’ai donc décidé pour les résolutions de 2015 de me reprendre en main et de refaire du sport.
J’arrive au bout de mon second entrainement Jiwok et je suis ravie. J’ai perdu 8 kilos, mon corps s’est raffermi et je me sens bien dans mon corps.
Je retrouve la joie de porter des jupes et je vais évidement continuer à suivre les conseils de mon coach Jiwok. »
(Michèle a suivi un entrainement perte de poids en running)


Damien

« Hé hop (comme dirait mon coach Jiwok) nouveau record perso pour mon 10 km : 38 minutes 23 secondes ! Le temps était parfait, j’ai bien gardé le rythme et bonne accélération dans les derniers kilomètres et voila le résultat. Merci »
(Damien a suivi un plan 10 km objectif 40 minutes)


Cindy

« Première séance dur dur, mais grâce à l’enregistrement, je n’ai pas lâchée et je suis contente. »
(Cindy suit un entrainement débutant en course à pied)

Sophie
« J’ai commencé la course à pied en septembre 2013. Je n’ai jamais été sportive et j’étais incapable de courir plus de 10 min sans m’arrêter.
Petit à petit j’ai réussi à atteindre 30 min, puis 40 min sans m’arrêter. Mais déjà la motivation n’était plus là, je me sentais trop lente, je commençais à m’ennuyer en courant.
J’ai découvert Jiwok sur internet et là je me suis lancée, je voulais courir un 10km et j’ai suivi le programme 10km en 1h. Un vrai bonheur, avec ma musique et le coach dans les oreilles, j’évitais de partir trop vite, je ne m’ennuyais plus car chaque sortie était différente, et je me sentais progresser.
J’ai fait ma course en 1h06. Je peux vous dire que j’étais fière, sachant d’où je venais, c’était un véritable exploit.
Cette année j’ai refait un entrainement Jiwok, il n’y a pas mieux pour progresser! Un semi en 2h. J’en ai bavé, mais ça vaut la peine. On augmente progressivement la durée de l’entrainement, pas de blessure, et un fractionné bien dosé. ça prépare vraiment bien à la course.
Pour moi, Jiwok aide à garder la motivation et à progresser. Que demander de plus? »
(Sophie a suivi un plan 10 km objectif 1 heure puis un plan semi marathon objectif 2 heures)

Judith
« 2ème séance faite :-). Du plaisir même si j’ai bien senti que j’ai plus travailler sur cette séance je suis fière de moi et j’attends avec impatience la prochaine. »
(Judith suit un programme perte de poids en marche à pied)

Nathalie
« Bonjour, une très bonne séance en plus je suis fière de moi car , j’ai pu aller au bout de l’entrainement sans problème. »
(Nathalie suit un programme marche sur tapis de course)

Et vous, qu’est ce ça donne votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

12 mai 2015

ostéopathie et sport

(crédit photo : Herrfischer )
L’’ostéopathie et la pratique sportive : quand consulter ?

Douleurs articulaires, maux de dos, entorses, fractures, tendinites, stress avant une épreuve… autant de motifs qui poussent le sportif à consulter un professionnel de santé.

Oui, mais : à quel spécialiste s’adresser et pour quel motif ? Médecin du sport, orthopédiste, kinésithérapeute, podologue, ostéopathe… tous proposent, de manière différente, des solutions aux petits et grands maux du sportif.
Cet article est fait pour vous éclairer dans votre choix, et préciser dans quels cas il est indiqué de consulter un ostéopathe.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une médecine manuelle originale. Elle vise à rétablir un bon fonctionnement des structures articulaires, ligamentaires, musculaires et viscérales afin d’optimiser les capacités du corps humain. L’ostéopathe considère le patient dans sa globalité. Son objectif est de rétablir un équilibre physique, et, par conséquent, psychique et chimique du corps, à l’aide de techniques exclusivement manuelles.

Toute atteinte des articulations, ligaments, muscles peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Ce déséquilibre perturbe les capacités physiques du sportif et altère ses performances.  C’est pourquoi de plus en plus de structures sportives font appel à des ostéopathes pour compléter leur équipe  de thérapeutes, aussi bien dans le milieu sportif professionnel qu’amateur (course à pied, rugby, tennis, natation…).

Comment choisir son ostéo ?

On entend souvent qu’il y a des « ostéopathes exclusifs », des « kinés-ostéos », des « médecins-ostéo »…
Il me semble important de préciser que la plupart des écoles qui ne forment que des ostéopathes exclusifs (ni kiné, ni médecin) dispensent environ 5000 heures de formation sur 5 ou 6 ans, le minimum selon moi pour pratiquer une ostéopathie de qualité.

Ce sont ces 5000 heures validées en fin d’études qui donnent droit au Diplôme d’Ostéopathie. Pour être plus sûr du praticien à qui vous avez affaire, vérifiez que cet ostéopathe est  « D.O » : Diplômé en Ostéopathie.
Et n’hésitez pas à vous fier au bouche-à-oreille : c’est encore le meilleur indicateur du savoir-faire d’un ostéopathe…

Quand consulter votre ostéopathe à titre préventif ?
Lire la suite »

starstarstarstarstar

11 mai 2015

programme footing debutant

Runnning : Conseils pour débuter la course à pied

Débuter le running nécessite une bonne préparation et de suivre quelques étapes de base pour éviter de se blesser. Courir apporte plusieurs vertus, garder la forme, perdre du poids ou s’entraîner pour une compétition. (Retrouver les 10 bienfaits du running)
C’est d’ailleurs une des premières choses qu’il faut savoir avant de préparer sa course, savoir pourquoi courir. Vous devrez avoir votre objectif en tête pour vous motiver et améliorer vos résultats au temps et en compétences. Voici quelques réponses aux questions concernant le commencement du running et des conseils pour bien commencer à courir.

Le running, un sport facile d’accès
Le running est une activité sportive à la portée de tous, il n’y a pas besoin de gros investissement pour s’y lancer. Une tenue de sport et une paire de basket suffisent, vous ne serez pas obligé de vous inscrire dans un club.
Cette activité est aussi très flexible en matière d’emploi du temps, vous pourrez adapter vos courses en fonction de votre disponibilité sans avoir à vous soucier des horaires. Courir est un sport qui peut se pratiquer partout, à l’étranger, en vacances ou dans les parcs (Où courir et quel parcours choisir ?), le choix vous appartient.

Vous pourrez faire appel à des amis ou à des membres de votre famille pour vous accompagner ou pratiquer l’activité seul, si vous le désirez, il n’y a pas de restriction.

Comment commencer a faire du footing ?
Dans un premier temps, pour débuter en course à pied, il est primordial de se dire que commencer le jogging n’est pas une activité réservée aux sportifs de haut niveau.
Le stress n’a pas sa place dans cette activité, sachez que tout le monde a déjà été débutant dans cette activité.
Courir doit être un plaisir et non une corvée car si vous avez pensées négatives à cet égard, vos résultats pourront en pâtir car vous ne serez jamais à l’aise.
Lors des premières séances, il ne faut pas se focaliser sur la vitesse ni sur ce qu’on appelle le plan d’entrainement course à pied, ce sont des étapes qui touchent plus la compétition et la recherche de performances.

Cependant, commencer à courir nécessite de passer par quelques conseils d’un programme footing débutant qui vous aidera à trouver un rythme qui soit adapté aux corps de chacun, réguler sa respiration, sa foulée pour ensuite s’améliorer graduellement.

Un des points importants réside dans le mental. Il faut en construire un en béton pour ne pas se laisser abattre et abandonner en cours de route.

L’envie et le besoin de courir peuvent survenir de plusieurs facteurs, l’envie de maigrir, de garder la forme, d’accompagner un proche ou de se défouler pour évacuer le stress. Dans tous les cas, il y a quatre règles à suivre scrupuleusement lorsqu’on débute cette activité.

– En premier lieu, il faut débuter course à pied petit à petit sur le rythme de croisière. Il ne faut surtout pas se baser sur les performances et les séances d’une autre personne qui pourrait courir jusqu’à 40 kilomètres par semaine à une vitesse de 15 km/h. Ecoutez et placez des limites à votre corps pour éviter l’épuisement total.

– Par la suite, souvenez-vous que votre évolution doit se faire par palier. Au bout de quelques séances, augmentez progressivement votre vitesse et votre trajet mais veillez toujours à vous sentir à l’aise. Vous pourrez par exemple commencer à par séances qui alterne marche et courses pendant 20 minutes de pour ensuite prolonger les temps de course et réduire les temps de marche. (Les entrainement running débutant Jiwok propose ce type de séance qui permettent de progresser rapidement).

Les programmes pour commencer le jogging commencent donc par la marche pour passer à une course lente, puis à l’allure facile et pour terminer par l’allure dite « intense ». Comme je vous l’ai déjà indiqué, il est important de suivre le rythme de chaque séance prévu dans votre programme.

La course lente est une activité sportive qui suscite plusieurs muscles du corps, en particuliers ceux du dos et du buste. Cette course est parfaite pour les débutants car c’est une technique de course qui a pour but d’augmenter la tonicité de tous vos muscles et de prévenir efficacement l’ostéoporose.

La performance ne doit pas être prise en considération, il faut que cela soit un plaisir. Il faut faire attention à ne jamais augmenter soudainement la vitesse ou la durée de votre course.

– Puis, il faut courir le plus régulièrement possible. Insérez le jogging dans votre emploi du temps hebdomadaire, deux séances par semaines suffiront pour débutant commencer le jogging (voir 3 si vous avez un peu plus de temps). Cela vous aidera à aimer la course et donc à garder la forme en toutes saisons.

– Enfin, il faut à tout prix éviter le surentraînement. Ne jamais aller au-delà de ses limites peut éviter les blessures surtout si vous n’avez pas couru depuis plusieurs semaines ou que vous débutez. Le but d’un plan d’entrainement course à pied régulier est de ne plus ressentir de fatigue à la fin de la séance. Il est important de respecter les jours de récupérations prévus dans votre entrainement.

La course doit se faire sans que vous n’ayez besoin de forcer au niveau de la respiration ou des muscles. Si vous avez des douleurs ou des difficultés dans ces zones, il faudra lever le pied et y aller doucement, s’il le faut, alternez la marche et la course.
Bien évidemment, il faut se mettre en tête que débuter le running n’est pas une tâche facile, vous pourrez rencontrer des problèmes de respiration au début ainsi que des points de côté, mais tout cela disparaîtra au bout de quelques semaines de votre entrainement débutant.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

04 mai 2015

Jiwok x La Compete

Il y a quelques semaines, je vous présentais une course qu’on aime bien chez Jiwok : La Compète.

Cette course (le 7 juin) est assez originale puisque c’est une course relais par équipe de 4 personnes (chaque coureur parcours 5 kilomètres).
Tous les profits de cette course seront au profit de l’association La Chaîne de l’Espoir. (Vous pouvez encore vous inscrire à la course ici).

Soirée de lancement

Pour lancer officiellement les festivités, venez le mardi 12 mai 2015 au Faust (sous le pont Alexandre III à Paris) où nous organisons une soirée (entrée gratuite) FLASHING SHOES pour annoncer le début des vrais beaux jours, vous inciter à pratiquer une activité physique et vous présenter La Compète de Paris.

DRESS CODE: SPORTING CHIC
Casquettes, k-ways, leggings, sneakers, Stan Smith, combinaisons, pompon-shorts, t-shirts oversized, sweats à capuche, vestes teddy, brassières et lacets fluo sont les bienvenus / attendus.

Il faudra le total look pour entrer (enfin presque).

Programme de la soirée

20h30/21h30: Music Live Funk groupe “Recycled”

21h30/22h30: ZUMBA MANIA

22h30: DJ SET POUR SE DÉHANCHER jusqu’à l’aube

Alors venez faire la fête et réserver gratuitement votre place ici >>>>

starstarstarstarstar

29 avril 2015

debuter-en-course-a-pied
(crédit photo : San Diego Shooter)

C’est toujours les vacances pour certains Jiwokers qui profitent de leur temps libre pour suivre les conseils de leurs coach Jiwok. J’espère que ça aidera tous les Jiwoker à vous motiver et à continuer votre progression pour atteindre vos objectifs.

Voici donc les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Françoise
« Je me sens bien. Ce système progressif en ajoutant une minute à chaque fois est efficace. Je dois faire attention à ne pas courir plus vite que 70% FCM. J’éprouve du plaisir à courir !
Je ne trouve pas ça long et je ne suis pas dans l’attente que cela se termine. Aucune douleur ressentie. Pas de lassitude.
Le tout c’est de s’y mettre ! La première répétition est la plus difficile. Après, en petite vitesse de croisière, c’est chouette. »
(Françoise suit un programme perte de poids en running)

Guillaume
« Merci beaucoup Denis ! Mon entrainement 2h00 au semi a très bien marché, j’ai fait 1h59 🙂 Je reprendrai un autre entrainement pour ma prochaine course. »
(Guillaume a suivi un entrainement semi-marathon objectif 2 heure)

Guillaume
« Super, facile, j’en ai même enchaîné une 2ème derrière histoire de pas rester sur ma faim. »
(Guillaume suit un programme débuter la course à pied)

Christophe
« Au niveau 11 super ! Le pire c’est qu’on en redemande ! Pressé d’être à la suivante, vraiment génial ! »
(Christophe suit un programme perdre 5 kilos en running)

Nathalie
« C’est super ! J’adore mon tapis de course grâce à Jiwok.
Chaque séance, mon coach est toujours là pour me donner un conseil ou me motiver. J’ai hâte à chaque fois de me lancer dans une nouvelle séance. »
(Nathalie suit un programme tapis roulant pour rester en forme)

Céline
« C’est bien la première fois depuis des années que je réussis à courir 30 minutes d’affilé sans frôler la crise cardiaque.
J’adore ce programme et j’espère bien maintenir le cap pour atteindre l’objectif des 10 km. Merci Jiwok »
(Céline suit un plan 10 km pour débutant)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

27 avril 2015

boisson-isotonique-boisson énergétique
(crédit photo : Mynamehere )

Boisson de l’effort isotonique maison (boisson énergétique)

voilà deux recettes de « boisson de l’effort » (boisson énergétique) largement éprouvées !

Je ne le répéterai jamais assez, boire c’est très important, surtout si vous préparez une course longue comme le marathon.

Voici donc 2 recettes de boissons isotoniques et glucidiques … pour trois fois rien .. et même encore moins que ça !

Première Recette:

1 Litre de thé type earl grey
+ une pincé de sel + une cuillère de jus de citron
+ 30 à 80 g de miel d’accacia suivant résultats souhaités ( 30g=boisson désaltérante par temps très chaud …. 80g= glucidique)

c’est très digeste et vous apportera tous les apports nutritionnels pour les sorties longues de running

Lire la suite »

starstarstarstarstar

24 avril 2015

brassière_soutien_gorge_jogging_running_course_a_pied

Brassière et soutien gorge running et sport Kalenji

Je vous le répète assez souvent, mais il me semble que c’est important de le répéter : Faire du sport (que ce soit du running, de la marche à pied, de l’elliptique, de vélo d’appartement ou de la marche nordique) quand on est une femme, c’est bien (ce n’est pas moi qui dirait le contraire).

Par contre, il est vraiment important d’avoir le bon équipement afin de protéger son corps et surtout votre poitrine.

Porter des sous vêtements dédiés au sport est primordial:

– Ils luttent contre le vieillissement prématuré et le relâchement de la poitrine

– Absorbent les chocs lors de l’effort (en courant, vélo, votre tapis de course…)

Ainsi, au cours d’une activité physique, la poitrine est soumise à des mouvements importants et à un phénomène de rebond qui peut provoquer un relâchement de ses ligaments et l’affaissement progressif des seins.

En effet, parce qu’elle est constituée d’une succession de sauts à la différence de la marche, la course à pied en particulier soumet les seins à des mouvements complexes qui peuvent les traumatiser tout en étant très douloureux.

Pour éviter cela, le port d’un soutien gorge adapté au sport est donc fortement conseillé ! (C’est pour cela que je vous présente souvent des nouveaux modèles de soutien gorge et brassière pour le running et le fitness)

Pour définitivement s’en convaincre, il est utile de savoir qu’un sein qui pèse 400 gr va lors d’un saut de 1m peser près d’un kilo !

C’est pourquoi la marque Kalenji propose un ensemble de soutiens gorge et brassières adaptés à la course à pied.

Disponible à partir de 9.95 euros » ce qui est assez raisonnable lors que l’on désire s’équiper pour débuter le running et pour pas très cher.

Je vous rappelle aussi qu’il existe des soutien-georges pour courir en musique ici.

Ainsi que vous suivrez les conseils de coach Jiwok lors de vos de running, vous serez ainsi bien équipé.

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories