07 décembre 2015

débuter trail
De la route au trail : 10 conseils pour bien débuter

Vous faites du running depuis quelques années. Vous avez un niveau que vous jugez déjà intéressant et l’idée de courir un marathon ne vous fait plus peur depuis longtemps.
Mais il y a une autre idée en réalité qui vous titille ces derniers temps.

Et si vous passiez de la route aux chemins de terre ? Et si vous vous lanciez dans le trail ?

Noble ambition qu’il faut savoir alimenter par de judicieux conseils si l’on veut réussir tout en préservant son corps. Les quelques points qui suivent devraient vous permettre d’entrer dans le monde du trail avec bonheur.

1- Savoir être ambitieux mais réaliste
La course de trail est celle parfois de toutes les distances, des parcours les plus ambitieux. Mais vous qui venez de vous lancer dans ce domaine, n’oubliez pas que vous y êtes novice.

Il vous faut donc pour vos premières courses savoir se fixer un objectif qui vous force à aller de l’avant tout en ne plaçant pas la barre trop haut.
On considère de façon générale que 100 mètres de dénivelé représente en fatigue musculaire le temps de parcourir 1 km. En somme, 1000 mètres de dénivelé, c’est parcourir 10 kilomètres de plus que la longueur du parcours elle-même.

Pour une première, préparer un trail de de 10 à 20 kilomètres avec 500 mètres de dénivelé est déjà un bon départ pour débuter dans le monde du trail.

2- Avoir un entrainement spécifique
Un trail n’est pas une course comme les autres et surtout pas une course sur du bitume, du running. Il faut donc un entrainement spécifique pour que le corps s’adapte aux nouvelles exigences.

L’entraînement doit être adapté mais cela ne signifie pas pour autant qu’il est plus long ou plus difficile. Il faut bien se rendre compte qu’un trail, c’est une nature de terrain spécifique, un dénivelé important, une relative rareté du ravitaillement mais aussi l’absence d’indications kilométriques et une technicité particulière.

En conséquence, votre entraînement trail doit se faire en particulier sur du terrain de trail pour apprendre à gérer l’effort, les changements d’allure et la plus grande amplitude cardiaque. Il faut aussi compléter ses séances par un renforcement musculaire de toutes les parties sollicitées par la course.

3- Un équipement adapté
Habitué à courir sur la route, à faire du running, vous allez devoir investir un peu dans du nouveau matériel qui est indispensable à une pratique sécuritaire du trail.

En premier lieu, des chaussures de trail, dont l’accroche au sol est renforcée, sont indispensables. Elles doivent déjà avoir été rodé avant leur première course pour ne pas se faire de mauvaises surprises.

Il faut s’équiper aussi d’un sac à dos contenant une poche à eau et de la place pour le ravitaillement solide. Il est indispensable aussi que celui si soit bien sanglé pour ne pas devenir une gêne pendant la course.

Enfin, un cardiofréquencemètre-GPS est un bon investissement aussi. Il permettra de gérer votre fréquence cardiaque en particulier dan les phases de côtes tandis que le GPS vous informera sur le dénivelé.

Enfin, de bons textiles techniques permettront de limiter les désagréments liés à l’humidité ou à la température. (Vous pouvez retrouver notre article complet sur l’équipement trail.)

4- Apprendre à monter
La première image qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de trail, c’est la montée. Elle est bien évidemment une spécificité de la course de trail, surtout qu’elle se fait sur un terrain peu coopératif. Il est impératif de savoir gérer cette difficulté. Pour cela, il faut déjà voir à l’entrainement tous les types de montées, de la courte raide au faux-plat montant.

Il faut apprendre à trouver son rythme et sa fréquence cardiaque sur chaque type de montée.

En trail, les phases de marches soutenues sont tout à fait bien considérées et font partie de stratégie pour être capable de repartir dans de bonnes conditions. Il est donc impératif de savoir se ménager pour continuer de performer.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

02 décembre 2015

entrainement débutant jogging courrir perte de poids

Le début du mois de décembre est toujours un peu compliqué : on pense aux fêtes de fin d’année, aux cadeaux, la météo temps n’est pas toujours agréable, la motivation est difficile à trouver.

Mais, il est important de garder votre objectif en tête pour surpasser tout cela et continuer votre activité physique.

C’est dans ces moments précis, que vous vous sentirez encore plus fier à la fin de chaque séance.

N’abandonnez pas ! Continuez ! Les témoignages de Jiwoker sont encore là pour vous aider !

Voici donc les témoignages de la semaine :

Frédérique
« J’en suis à ma 22ème séance aujourd’hui ! Que du bonheur quand je regarde la balance même si parfois c’est dur ! Déjà -6kg ! Merci Jiwok ! »
(Frédérique suit un programme perdre du poids en elliptique)

Joanna
« Seance 3 aujourd’hui. Je commence à trouver un rythme qui me va. Nickel a partir de la 4eme répétition. Et j’ai débusqué deux biches, sur fond de coucher de soleil. Cool! »
(Joanna suit un programme débuter le running)

Ben
« J’ai fini mon marathon de la Rochelle en 3 h 38 ! Merci Jiwok ! La préparation a été super efficace ! C’était mon troisième marathon avec Jiwok. Précédemment j’avais fait 4 h 02 et le suivant 3 h 47.
Quand j’ai vu mon temps à l’arrivée, j’étais super heureux ! j’étais sous les 3 h 45, incroyable.
J’ai bien géré le mur (léger) au kilomètre 33. J’ai cette fois-ci bien suivi vos conseils en nutrition (la semaine avant la course et le petit déjeuner marathon) et je pense également que cela a fait la différence en plus de l’entrainement.
Je vais maintenant enchainer avec un entrainement de récupération pour passer l’hiver et en 2016, je vais me lancer encore de nouveau défi , et toujours avec mon coach Jiwok ! »
(Ben avait suivi des plans marathon, dont le dernier en 3 h 45 et il va continuer avec un entrainement de récupération après une course)

Doriano
« 5 km parcourus. FC moyenne dans l’objectif. Un réel plaisir de courir »
(Doriano suit un entrainement sur tapis de course)

Fanny
« Programme au top pour une reprise après une grossesse (après avoir commencé par un programme remise en condition physique post-grossesse). Je n’en reviens pas de ma progression ! »
(Fanny suit un programme réussir à courir 1 heure en continue après un entrainement post grossesse)

Et vous, qu’est ce que ça donne votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

zero runner courir en intérieur

Le Zero Runner la machine fitness adaptée aux coureurs

Quand il fait froid, qu’il pleut ou qu’il neige, certains coureurs préfèrent rester au chaud pour continuer leurs séances de running.

Je peux le comprendre, surtout quand vous vivez dans une région assez rude en hiver et que vous préparez les premières courses de l’année comme un entrainement pour le semi de paris (début mars).

Forcément, certaines séances de janvier et février peuvent être assez rudes au niveau climatique !

Vous avez deux possibilités : réaliser vos séances en extérieur et bien vous couvrir ou réaliser vos séances sur un tapis de course.

Mais, il est vrai que le tapis de course ne reproduit pas à l’identique les sensations du running en extérieur.

Partant de ce constat, Octave Fitness a créé une nouvelle machine fitness speciale runner : le Zero Runner.

Le Zero Runner est un appareil qui reproduit les mouvements naturels de la course à pied. Vous courrez à votre rythme, vous ne suivez pas la cadence comme sur le tapis de course.

Par ailleurs, vous travaillez les jambes mais aussi les bras (comme sur un elliptique).

Avec le Zero Runner vous vous rapprochez quasiment d’une séance en extérieur. La seule vraie différence, c’est que vous n’avez pas l’impact de vos pieds sur la route. Vos articulations sont donc moins sollicitées et votre corps subit donc moins de chocs.

C’est intéressant pour les débutants qui seraient en surpoids et qui voudraient éviter les sollicitations des genoux ou les coureurs blessés qui souhaitent reprendre l’entrainement sans trop solliciter leurs articulations.

Comme vous pouvez le voir, Le Zero Runner est donc une machine qui s’adresse à différents types de coureurs.

Une petite vidéo de présentation :

Par contre, c’est assez cher plus de $3 000. Donc soit le père noël est sympa cette année avec vous, soit la salle de sport à côté de chez vous, pourrait vous la proposer !

starstarstarstarstar

30 novembre 2015

marche à pied, marche a pied, marche rapide, marchez, entrainement marche

(crédit photo : Ed Yourdon )

La marche à pied : ses nombreux bienfaits

La marche à pied est un sport complet que tout un chacun peut pratiquer sans aucun risque pour sa santé. La marche rencontre un franc succès car cela permet de faire une activité physique tout en douceur, de rester en forme et même de perdre du poids. La marche à pied compte chaque année de plus en plus d’adeptes.

La marche a pied permet de faire travailler l’ensemble du corps, les membres inférieurs, mais aussi les membres supérieurs. Utiliser ses bras en marchant permet de faire travailler les muscles du haut du corps en même temps que les jambes. La démarche de cette marche a pied est modérée, ce qui apporte un travail harmonieux du corps.

Les avantages de la marche à pied

La marche à pied peut être pratiquée par tous, quel que soit l’âge ou le niveau sportif. Il n’y a pas du tout de contre-indications pour pratiquée la marche a pied, à moins que ce ne soit le médecin traitant qui le recommande.

La marche modérée ou plus sportive (marche rapide) est idéale pour tout le monde, les personnes sportives, les personnes sédentaires, celles qui sont peu ou pas sportives, ainsi que celles qui ont des problèmes d’articulations ou de surpoids.

Cela permet de se remettre au sport tout en douceur, sans risque pour les muscles ou les articulations. Contrairement à la course à pied, la marche a pied n’engendre pas de sauts ou de secousses. Elle se pratique partout : en forêt, en ville, sur des chemins de campagne comme à la montagne.

Les effets positifs de la marche à pied

La marche à pied apporte de nombreux bienfaits sur l’ensemble du corps. Cela permet de faire travailler tous les muscles : abdos, jambes, fessiers et bras, tout en douceur. Le travail est complet et cela permet d’entretenir sa silhouette de manière harmonieuse. Marcher de manière régulière permet d’augmenter l’amplitude pulmonaire et la consommation d’oxygène. Ce type de marche est idéal pour brûler davantage de calories et fortifier les os, sans les heurter.

Enfin, marcher procure du plaisir : le plaisir de se retrouver à plusieurs, de partager des bons moments et de profiter du grand air, tout en faisant du sport.

L’équipement nécessaire

Pour pratiquer ce sport, il est important d’avoir le bon équipement :

– Les chaussures : ce peut être des chaussures de marche ou des baskets. Il faut qu’elles soient confortables.
– La tenue : les vêtements doivent être souples, légers tout en protégeant des éventuelles intempéries. Le coupe-vent doit être à portée de main.
– Le sac à dos : il est indispensable pour mettre collations et autre bouteille d’eau.

Une fois bien équipé, vous pourrez suivre votre coach Jiwok et ses entraînements marche à pied afin de vous motiver, progresser et rester en forme (voir perdre du poids) >>>

starstarstarstarstar

25 novembre 2015

Jiwok application v4

Nous y sommes presque !

Après de nombreux mois de travail, nous avons complètement retravailler l’application Jiwok.

Nous sommes très fière de cette nouvelle version. Elle reprend de nombreuses demandes des Jiwokers.

Cette nouvelle version de notre application fait un gros bon en avant ! Vous allez l’adorer !

Les 2 énormes nouveautés : utilisation de la musique de votre Iphone et utilisation de votre compte premium Spotify !

Ainsi, via votre Iphone, vous pourrez lancer votre séance en utilisant vos playlists Itunes et/ou celles de Spotify mixés avec les voix du coach Jiwok !

Si vous n’avez pas de musique sur votre Iphone ni de compte premium Spotify, vous pourrez télécharger les packs musicaux Jiwok.

Notre équipe travaille aussi sur l’intégration prochaine des comptes Deezer.

Autres nouveautés, les séances sont disponibles tout de suite, plus besoin d’attendre la génération de la séance sur nos serveurs, vous pouvez lancer la séance sans délai.

Comme vous le verrez aussi, nous avons renouvelé le design et nous avons ajouté pleins d’autres nouvelles fonctionnalités que vous laisse découvrir.

Pour l’instant cette nouvelle application est encore en phase de test et seulement pour Iphone, et nous serions ravi d’avoir des Jiwoker testeur.

Donc si vous avez un Iphone et que vous avez envie de tester en avant première la nouvelle application, inscrivez vous ici : http://goo.gl/forms/GyegwZ9tMX

starstarstarstarstar

24 novembre 2015

gant marche iphone android

Vous l’aurez noté, le froid est bien là !

Après la douceur des dernières semaines, vous allez devoir sortir les gants pour protéger vos mains pendant vos sorties de running mais aussi de marche à pied ou marche nordique.

Les gants est un des 6 équipements indispensable pour le running ou la marche en hiver.

Comme je fais attention à votre santé et à la protection de votre corps, je vous ai trouvé des gants 3 en 1 qui pourrait devenir indispensable pendant vos séances d’entrainement : les gants running Kalenji.

Alors pourquoi 3 en 1 ?

Tout d’abord, ces gants vous protègent du froid (ce qui est normal pour des gants).

En outre, ils sont réfléchissants. Ainsi vous décidez de courir le soir cela vous permettra d’être vu par les automobilistes.

Enfin, le tissu de ces gants, vous permet de manipuler l’écran tactile de votre Iphone ou de votre téléphone Android sans problème. C’est plutôt pratique et cela évite de retirer ses gants à chaque manipulation pendant votre séance d’entrainement.

Les gants de running sont vendus 19.95 euros ici.

Cela pourrait être un cadeau de noël sympa.

starstarstarstarstar

progresser en running

Top 7 conseils pour être un meilleur coureur

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité
On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le
Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%
Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories