27 novembre 2017

manchon de comression a quoi ca sert

Le Manchon de compression à quoi ca sert ?

Le manchon de compression (comme les vêtements de compression en général) est devenu en quelques années l’un de ces accessoires dont tout le monde connaît le nom, que beaucoup porte et qui surtout fait beaucoup parler de lui à l’entrainement comme lors des grands événements.

Aujourd’hui encore, il n’est pas évident de s’y retrouver dans la jungle des produits des marques les plus cotées du marché comme Sigvaris ou des produits plus destinés au grand public comme Decathlon.

Au vu du succès du produit et du prix relativement élevé de cette chaussette, il est tout de même intéressant de voir si on fait cet achat en vain ou non et surtout dans quelles situations les manchons de compression ont vraiment leur utilité.

Il convient avant tout de se faire une idée précise de tout ce que l’on dit à propos des manchons de compression.

La liste est longue et si certaines idées tombent sous le bon sens, d’autres demandent à que l’on les exploite un peu plus. Ainsi, les revendeurs de ces produits nous disent qu’il servent pour les points suivants :

– Renforce le retour veineux, c’est à dire que cela accélère le flux sanguin
– Réduit l’accumulation des toxines dans un muscle qui naturellement en accumule beaucoup
– Favorise l’élimination des toxines pendant l’effort
– Amélioration de la récupération après l’effort
– Réduction des douleurs liées à l’activité physique et diminution de la fatigue musculaire après l’effort
– Amélioration de l’endurance et prolongation de l’effort
– Nette augmentation de la tonicité musculaire
– Réduction des vibrations musculaires
– Réduction du ballottement de la masse musculaire qui entraîne des périostites par la simple compression de la jambe
– Amélioration de l’oxygénation musculaire, tendineuse et ligamentaire

C’est à peu près ainsi que l’on peut faire le tour de tout ce que l’on dit sur les manchons de compression et les chaussettes de récupération qui sont similaires dans le principe. Essayons toutefois de démêler le vrai du faux.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

24 novembre 2017

courir-en-hiver

Comment rester motiver pendant l’hiver pour continuer à courir et faire du sport

L’hiver arrive et votre motivation est au plus bas.

Il fait froid, la nuit arrive plus vite, vous êtes un peu fatigué….Vous êtes donc moins motivé pour courir.

Pourtant en hiver, il est important de continuer à garder une activité physique minimum sinon très rapidement votre niveau acquis si chèrement va vite retomber, et ce serait dommage d’avoir effectuer tant d’efforts durant ces derniers mois pour repartir en arrière.

Si le froid et la nuit sont vraiment des obstacles, vous pouvez garder une activité physique en intérieur en investissant d’un vélo d’intérieur, elliptique, tapis de course, tapis de marche ou rameur (ou dans un forfait 3 mois dans une salle de fitness) et suivre un entrainement Jiwok bien au chaud.

Pour tous les cyclistes, vous pouvez utiliser les entrainements vélo d’intérieur, pour vos séances de Home trainer, qui vous permettront pendant l’hiver de garder votre niveau (voir ce témoignage par exemple).

Si vous vous êtes déjà inscrit à une course comme le Marathon de Paris ou le Semi de Paris par exemple, il est important de garder un minimum d’activité et de rester à niveau avant d’attaquer votre entrainement pour l’épreuve. En effet, il n’est pas conseillé de couper pendant l’hiver et de reprendre au moment de l’entrainement pour l’épreuve.
Sinon l’entrainement risque d’être assez difficile pour vous.

Comme les premières courses en France ne sont pas avant le mois de Mars, les entraînements semi , marathon ou 10 km s’étalant sur 6 à 12 semaines, vous ne pouvez pas les commencer maintenant.

C’est pourquoi, vous pouvez suivre des entraînements légers Jiwok, de préparation à une future course, qui vous permettront de rester à niveau pendant l’hiver et d’être prêt physiquement lors du démarrage de votre entrainement.

Enfin, Jiwok a été conçu (aussi) pour vous aider dans les moments difficiles car avec la musique et la voix du coach, vous êtes moins seul, vous êtes encouragé et motivé.

Si vous avez toujours un manque de motivation, je vous invite à lire les témoignages des Jiwokers ici qui vous aideront à trouver la flamme pour continuer à pratiquer.

Bon courage à tous.

(crédit photo : Carl_C )

starstarstarstarstar

22 novembre 2017

Encore une Jiwokeuse qui tombe amoureuse du coach 🙂 Et oui, nos coachs Jiwok vous aident à rester en forme, à courir un 10 km en moins d’1 heure, à perdre du poids, à préparer un trail mais aussi ils vous donnent de l’amour pour le sport !

Voici les témoignages de la semaine.

Bonne lecture.

Alex
« Au fil des semaines, je prends du plaisir à courir. Mon programme s’appelle : apprendre à courir et surtout apprendre « à aimer courir ! ». Merci au coach pour ses encouragements, je crois que je vais tomber amoureuse : du coach, du footing ou de mes nouveaux équipements ? La suite au prochain épisode 🙂 »
(Alex suit un programme perte de poids en courant)

Florence
« Quand j’ai débuté le plan d’entraînement « finir un 10km en 1h » il y a 2 mois, je ne pensais réellement pas y arriver. J’avais tort ! Même en ayant raté quelques séances je viens de faire 59’55 lors de ma 1ère course. Merci jiwok 🙂 »
(Florence a suivi un entrainement 10 km en 1 heure)

Michael
« J’adore ! les séances de march me font un bien fou ! Et puis marcher rapidement avec les conseils du coach dans les oreilles c’est beaucoup mieux que tout seul ! Vivement la prochaine séance ! »
(Michael suit un entrainement marche à pied)

JP
(Je prépare en ce moment mon second trail avec Jiwok et c’est un vrai bonheur. Avant je suivais un plan papier, mais ce n’était pas du tout adapté. Là, je suis précisément les consignes et en plus, j’ai les encouragements et la musique. Donc pour l’instant, tout va bien.)
(JP suit un plan trail)

Eugénie
« J’ai repris un entrainement tapis de course. Hé oui, il fait froid, donc je préfère rester à l’intérieur pour courir et rester en forme, et c’est toujours un plaisir »
(Eugénie suit un entrainement je veux garder la ligne sur tapis de course)

Corine
« Un régal cette première séance de débutant. Parfait la musique et les encouragements. »
(Corinne suit un programme débuter en running)

Yvan
« Déjà au milieu de mon entrainement, je n’ai pas vu le temps passé. Par contre, j’ai bien vu que sur ma balance, j’avais perdu 4 kilos ! Et ça, c’est bien ! Malgré le froid qui s’installe, je reste motiver grâce à mon coach Jiwok. »
(Yvan suit un entrainement perte de poids en running)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

(crédit photo : Sangudo )

starstarstarstarstar

21 novembre 2017

Courir sur tapis - marche sur tapis

Courir ou marcher sur tapis avec Jiwok c’est bien aussi

Vous venez de vous inscrire dans une salle de sport (hé oui dehors il fait froid et il pleut…) et vous aimez courir ou marcher sur un tapis roulant ?

Je vous conseille donc les entrainements : Courir sur tapis et marcher sur tapis.

Nos coachs ont créés des entraînements pour tous les niveaux.

Ils vous aideront à atteindre vos objectifs et à vous motiver pendant vos séances.

Avec différents objectifs : Je veux garder ma forme , Je veux garder ma ligne , Je veux perdre du poids, Je veux retrouver ma forme.

La marche sur tapis est très développée surtout en salle de fitness pour toutes les personnes qui désirent se remettre au sport avec douceur.
Vous trouverez donc des entraînements : Je veux garder ma forme , Je veux garder ma ligne , Je veux perdre du poids, Je veux retrouver ma forme.

Des entrainements marche pour se défouler, se déstresser vont très vite existent également.

De la même manière, vous êtes nombreux à courir sur tapis de course. Soit parce que vous trouvez cela plus pratique soit parce qu’avec le froid, vous préférez rester au chaud.
Vous trouverez donc des entraînements : Je veux garder ma forme , Je veux garder ma ligne , Je veux perdre du poids, Je veux retrouver ma forme.

Les coach ont également réalisés des entrainements pour se défouler, se déstresser en course sur tapis.

Bon courage à tous pour vos entraînements en intérieur.

Après avoir vu cette vidéo, vous allez encore plus aimer votre tapis 🙂

starstarstarstarstar

Peut on boire du vin pendant son entrainement de running ?

Les sportifs peuvent-ils également être des amateurs de vin rouge ?

La question de la consommation d’alcool est souvent soulevée dans le monde du sport. Face à de nombreuses idées reçues, il peut être facile de faire fausse route et d’abandonner ses petits plaisirs. Afin de remettre les pendules à l’heure, sachez que différents scientifiques et spécialistes se sont exprimés sur le sujet.

Concrètement, rien ne vous empêche d’être un sportif le jour et d’être un amateur de vin le soir. Vous trouverez dans cet article toutes les informations essentielles à connaître sur le sujet et il se pourrait bien vous soyez étonné.

Le vin ne doit en aucun cas être interdit chez le sportif

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de bons crus, sachez que la consommation de vin n’est en aucun cas interdite si jamais vous êtes également mordu de sport.

D’après Jacques Menuet, médecin du sport et nutritionniste, il est même possible d’en consommer les jours précédant une compétition comme son 10 km, 20 km, semi, marathon, trail ou triathlon.

Même si certaines vieilles rumeurs indiquent que l’alcool et le sport ne font pas bon ménage, il n’existe aucune raison valable de vous interdire ce petit plaisir à la veille d’une compétition sportive.

Concrètement, la consommation de vin est déconseillée que pour certaines personnes, comme par exemple les femmes enceintes (qui peuvent également faire du sport) ou bien les personnes atteintes de pathologies spécifiques.

Ces personnes sont d’ailleurs généralement informées par leur médecin qu’il est préférable, voire nécessaire, d’éviter l’alcool.

Pour les sportifs, consommer du vin n’aurait pas d’effets néfastes. En effet, il a été prouvé que les performances n’en étaient pas affectées, surtout si la personne concernée a l’habitude de boire du vin. En plus de ne pas avoir d’effets néfastes, il semblerait même que cette boisson aurait certaines vertus qui seraient idéales pour une personne faisant travailler son corps régulièrement.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

20 novembre 2017

progresser en running

Comment s’améliorer en running et être plus performant

Ce n’est pas à vous que l’on va apprendre l’importance du sport et en particulier du running.

Toutefois, aussi bonne soit la pratique du sport, même pour un coureur de bon ou de haut niveau, il y a des règles à respecter.

Si vous êtes un débutant en running, ces 7 règles, ce sont de bonnes pratiques sportives à suivre bien sûr dès le début.

Mais aussi des règles de vie que l’on a tendance à négliger et qui peuvent venir à nuire à votre vie de coureur. Voici quelques notes de sagesse toujours bonnes à prendre.

1- La régularité

On fait du sport pour s’améliorer, on fait du sport pour se maintenir en forme. Mais pour réussir ce pari, il convient tout d’abord de faire du sport de façon régulière. Votre corps a besoin de cette régularité. Si vous courez tous les jours une semaine et une fois la suivante, cela ne servira à rien.
Il faut au minimum s‘astreindre 2 à 3 séances dans la semaine. Ces séances seront de préférence à heure fixe et proche de votre domicile ou travail pour ne pas se démotiver.
Dans la même semaine, il est toutefois bon de varier les types d’entraînement comme l’endurance une fois, le fractionné ou les allures variables ensuite.
C’est le cas de tous les entrainements Jiwok qui vous proposent des séances différentes chaque semaine.

2- Votre corps vous parle, écoutez-le

Faire du sport, c‘est avec l’intention de faire du bien à son mental mais aussi à son corps. Mais il arrive que celui ci peine avec votre activité physique. Le running est éprouvant pour le corps avec environ 800 à 1.000 pas au kilomètre.
Votre corps va exprimer sa fatigue et il convient donc de repérer des signes comme les troubles du sommeil, la perte de poids, l’accroissement du rythme cardiaque au repos ou bien encore des infections bénignes mais à répétition.
Si votre corps vous parle via ces signaux, c‘est que la fatigue est excessive. Il convient alors de vous ménager avant qu’elle n’entraîne des blessures qui seront plus dommageables.

3- Règle des 10%

Dans le monde de la course à pied comme dans les autres, on aime bien cadrer les éléments avec des données mathématiques. Le running n’y échappe pas avec ce que l’on appelle la règle des 10%.
L’idée est là à nouveau de maintenir votre corps dans un bon état de forme pour éviter les blessures qui surviennent facilement chez le runner.
Lorsque vous voulez progresser, il ne faut pas le faire par palier de plus de 10 %. Ainsi, si la première semaine vous avez parcouru 15 kilomètres, il ne faut pas faire plus de 16,5 kilomètres la semaine suivante. La progression peut sembler lente mais qui veut voyager loin ménage sa monture.
Le coach Jiwok prennent en considérant cette règle pour réaliser nos entrainements.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

15 novembre 2017

course à pied débutant

La semaine a été prolifique ! Vu les témoignages reçus, vous êtes tous bien motivé pour reprendre le sport et rester en forme ! Et puis comme vous le dîtes si bien cela fait « Un bien fou » « c’est vraiment top » ! Allez bon courage à tous !

Bonne lecture :

Emmanuelle
« séance 17 : J’éprouve maintenant du plaisir lors des séances. L’effort me procure un bien fou. Les séances sont beaucoup plus facile. Enfin, moins 7kg et ça c’est vraiment trop génial. »
(Emmanuelle suit un entrainement perte de poids en elliptique)

Maurice
« Merci Jiwok !
Après une longue interruption, je me suis remis à courir régulièrement fin 2016, j’ai enchaîné les programmes, mise en condition, 10 km, semi, courir plus vite, semi marathon et marathon !
Cela m’a permis de courir Marvejols Mende en juillet, le semi de Lyon le 1er octobre et enfin le mythique marathon de New York dimanche dernier, tout cela à 70 ans !
Merci Jiwok de m’avoir permis de réaliser ces objectifs et je ne compte pas m’arrêter là. »
(Maurice adonc suivi un programme de remise en condition, puis une plan 10 km, semi, courir plus vite et enfin marathon)

François
« Ce week-end j’ai participé à un 10 km…Et c’était vraiment top.
Le parcours est vraiment bien et il a fait relativement beau, l’ambiance était sympa et surtout j’ai bien amélioré mon temps. J’ai fini en 39 minutes et 28 secondes. Et cette progression je la dois à mon coach préféré Jiwok ! Bon maintenant que je suis bien chaud, je vais récupérer et me préparer cette hiver pour le marathon de Paris en avril prochain. »
(Benjamin a suivi un plan 10 km et suivra bientôt un entrainement pour Marathon de Paris)

Abdelrhani
« c’est vraiment top la première séance. je me prépare pour le deuxième. bonne chance à tous! »
Abdelrhani suit un entrainement running débutant)

Caroline
« Bien ! Je sens l’aisance tout en courant plus vite. Merci mon coach ! »
(Caroline prépare un 10 km en 55 minutes)

Cindy
« Je suis ravie de ces entraînement je ne penser pas y arriver. Depuis que j’ai commencée les entraînement je tiens maintenant les 30 minutes sans problème avec la volonté, on peut tout faire. Vraiment un grand merci mais ce n’est pas fini, j’ai d’autres séances de prévues!!! 😉
(Cindy suit un entrainement maintenir sa condition physique avec des séances courtes)

Et vous, cette semaine comment cela s’est passé avec l’entrainement de votre coach Jiwok ?

(crédit photo : Spencer

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories