15 mars 2017

course à pied débutant
(Crédit photo : San Diego Shooter )

Cette semaine, encore une multitude de témoignages de Jiwoker qui me remplissent de bonheur. Ce qui me plait le plus, c’est de voir que des très grands débutants arrivent à se remettre au sport, à retrouver la forme.

Et surtout, ils attrapent le virus du sport et veulent aller encore plus comme courir une course! Et je trouve cela génial!

Bonne lecture.

ps: J’aime aussi les Jiwokers qui finissent un semi en 1 h 25 (pas de jaloux :))

Cathy
« J’en suis à la moitié des séances. Séance 12 la fois prochaine et j’ai perdu 6 kg à ce jour. Et ce n’est pas tout !
Je trouve que mon tapis n’avance plus assez vite, je suis obligée d’augmenter la vitesse pour être mieux.
Et pour finir, je ne compte plus les minutes avant la fin de la séance. Quand elle se termine, j’en redemande presque.
En tout cas, autant au début, une séance tous les 3-4j, c’était de trop, maintenant, je trouve que ce n’est pas assez. »
(Cathy suit un entrainement perte de poids sur tapis de course)

Laurent
« Merci Jiwok, à 38 ans et demi, j’ai courru mon premier 10 kilometre en 56,34 min »
(Laurent a suivi un plan 10k)

Pierre
« Bonne première séance pour se mettre dans le rythme et dans l’endurance demandé pour ce type d’effort. En attendant la suite avec impatience 🙂 »
(Pierre suit un programme triathlon format sprint ou courte distance)

Elen
« Fière de moi pour cette reprise (sous les flocons :-)). J’avoue que sans la petite voix de Jiwok je n’aurais pas eu autant de cœur à le faire !!! »
(Elen suit une préparation pour un 10 km)

Maryline
« Bonjour,
Je suis l’entrainement: « Préparer un semi-marathon sans séance intensive en 2h00 environ, 2 séances par semaine pendant 10 semaines. » tout va bien c’est super.
Voilà , je suis ravie , j’avais suivi celui sur la perte de poids avant, génial. Je vous ai adopté!
J’aime bien m’entendre dire  » c’est bien , je suis content de toi , tu as fait une bonne séance »!!merci »
(Maryline a suivi un entrainement perte de poids puis un plan 10k)

Jean François
« Je suis un coureur pieds-nu au Québec (Canada). J’aime beaucoup vos entraînements car déjà que les outils anglophones et américains comme le vôtre sont dur d’accès, cher et peu efficace, le fait de retrouver le tout en mieux, en français est une bénédiction pour moi .. ! »
(Jean François suit un entrainement pour courir un 6km)

starstarstarstarstar

podologue.jpg
(crédit photo : ~FreeBirD®~ )

Préparer ses pieds avant une course

Pour tous les Jiwoker qui suivent un entrainement pour le 10 km, le semi-marathon (comme le semi de Paris où Jiwok est partenaire) ou le marathon, trail, ultra-trail, triathlon ou duathlon, je me suis dis qu’il était intéressant de remettre en avant un article intéressant de notre partenaire, Frédéric Fossey, Jiwoker et Podologue du Sport.

Ces conseils peuvent être aussi intéressants pour tous ceux qui s’entrainent (sans objectif de course) et qui veulent aussi bien préparer leurs pieds.

Frédéric vous propose, dans cet article, quelques petits conseils pratiques pour préparer vos pieds avant une course.

« Les épreuves sportives de longue distance, et donc de longue durée, sont traumatisantes pour les pieds. Heureusement la nature est bien faite et notre peau, nos muscles et nos os savent se renforcer afin d’endurer l’épreuve.

Il est bon de leur donner un petit coup de pouce avant le départ.

Pour ce qui concerne les muscles, les os et les articulations, l’entraînement progressif en temps et en vitesse permet ces renforcements physiologiques.

La peaun elle aussi se renforce par le biais de la kératose. Ce terme barbare (certains diront médical…) regroupe les épaississement de la peau comme les durillons, cors, callosités. Vous avez sans doute remarqué qu’elles se situaient toujours sous le talon ou sous l’avant pied (voir sur le dessus des orteils).
Ce qui est la traduction du renforcement cutané en lien avec les zones d’appuis.

La première chose à faire est de vérifier que ces kératoses ne soit pas trop épaisses ce qui engendrerait des sensations d’échauffement et de brûlure, voir d’ampoules profondes (phlyctènes pour les puristes barbares…).

Il est cependant suicidaire de vouloir retirer toute l’épaisseur ce qui vous serait équivalent à courir pieds nus sur une toile émeri !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

14 mars 2017

lacets_multi-sports

De bons lacets pour vos chaussures de running : Xtenex – test video et tutorial

Vous savez maintenant comment bien choisir vos chaussures de running mais vos lacets classiques se détachent régulièrement au cours de vos entrainements Jiwok ?

Vous en avez assez de faire et de défaire vos doubles nœuds ?

Xtenex est la réponse à vos problèmes !

Mieux : un confort, et un ajustement parfait et personnalisé.

Leur principale particularité c’est qu’ils ne sont pas lacés !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

course-a-pied-running-jogging
(crédit photo : hernan.seoane)

Pourquoi certaines idées ont la vie dure en running ?

Pour retenir un maximum de bienfaits de vos entraînements Jiwok pendant la course à pied (sport que bon nombre de Jiwokers adorent !), je vous propose de faire un petit zoom sur les idées reçues que certains d’entre nous avons par rapport à la pratique de ce sport.

1/ Il ne faut pas marcher pendant l’entrainement, sinon cela sera moins profitable.

Alterner course et marche pendant votre entraînement ne diminue en rien l’efficacité de vos efforts. Quand on commence à pratiquer la course à pied, il est même conseillé d’alterner course lente et marche pour habituer son corps à un nouveau rythme cardiaque et permettre à ses muscles de suivre la cadence.

2/ Il faut s’entraîner avec une personne meilleure que soi pour pouvoir s’améliorer.

« Ne JAMAIS forcer ces muscles », une des règles d’or à toujours respecter ! Chaque individu a son propre rythme de course. Forcer son organisme, surtout au début, peut entraîner des blessures aux muscles ou des courbatures prolongées au corps.

Ne vous obligez pas à suivre quelqu’un de meilleur que vous. Cela risque de vous écœurer de la course à pied puisque vous allez vous conforter dans l’idée que courir n’est pas fait pour vous.
Lire la suite »

starstarstarstar

08 mars 2017

courir-perdre-du-poids-jiwok2
(crédit photo : San Diego Shooter )

Malgré la pluie vous êtes toujours à fond ! Et cela se voit dans vos témoignages ! Continuez comme cela !!!! Je vous le répéte souvent, mais vos témoignages sont un vrai moteur pour toute l’équipe de Jiwok.

Voici donc les témoignages de la semaine, Bonne lecture.

Michel
« Bonjour,
Voilà j’ai commencé un plan entrainement début janvier, je suis en surpoids. A ce jour, j’ai perdu 8 kilos, pas mal, je suis hyper bien. Un mental a toutes épreuves, une envie énorme ! Ca motive ! Malgré le temps très pluvieux qui peut saper le moral, mais je gère bien. Je ne ressens pas de fatigue et je m’alimente beaucoup mieux. »
(Michel suit un entrainement running débutant pour perdre du poids)

Vincent
« 1 h 28 ! Bingo ! Merci Jiwok pour cette préparation au semi de Paris ! C’est la première fois que je m’entraînais avec vous et ce fut un plaisir. J’ai pour la première en semi, passé sous la barre des 1 h 30, je suis trop content. Par contre, la course a été difficile sous la pluie mais j’ai tenu. Merci encore.
Je vais enchainer avec un entrainement de récupération, le temps de me mettre un nouvelle objectif. »
(Vincent a suivi un plan marathon objectif 1 h 30 et va continuer avec un entrainement récupération avec une course.)

Muriel
« J’avais du mal à m’y mettre, mais contrairement à ce que je pensais, la séance est passée assez vite sans trop de difficultés… suite à suivre… »
(Muriel suit un entrainement vélo d’appartement)

Olivier
« Je viens de terminer la séance 25, bien content, des résultats se font bien sentir. »
(Olivier suit un programme perte de poids en elliptique)

Agathe
« Très fière d’avoir réussi a finir ce plan d’entrainement! vivement dimanche sous la pluie à Paris pour terminer mon 1er semi! »
(Agathe a suivi un plan d’entrainement semi-marathon)

Dominique
« Séance 4, après une semaine de parenthèse. J’apprécie la douce mais implacable progressivité du programme. »
(Dominique suit entrainement débuter en running)

Assmatine
« 15e séance. De plus en plus en forme avec ce programme. La résistance moyenne est devenue ma vitesse de croisière. De 15 km/h à la première séance en résistance 1, j’atteins sans mal les 18km/h à présent en résistance 2. Mon souffle s’améliore et je transpire un max avec ça. Chaque séance est un défi, mais chaque séance est un défi remporté. »
(Assmatine suit un programme rester en forme en vélo d’intérieur)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?

starstarstarstarstar

07 mars 2017

poids course à pied

Le sport cela peut aussi vous soigner.

Je ne sais pas si vous avez lu la bonne nouvelle, mais à partir du 1 mars 2017, votre médecin pourra prescrire en plus de vos médicaments habituels, des séances de sport !

Oui vous avez bien lu, votre généralise ou un spécialise pourra, si vous êtes atteint d’une affection longue durée, vous inviter à faire du sport !

Ce dispositif s’adresse aux personnes atteintes d’affections de longue durée (AFL) comme le diabète, la sclérose en plaques et le cancer.

« La dispensation d’une activité physique adaptée a pour but de permettre à une personne d’adopter un mode de vie physiquement actif sur une base régulière afin de réduire les facteurs de risque et les limitations fonctionnelles liés à l’affection de longue durée dont elle est atteinte », indique le décret.

Ainsi « le médecin traitant pourra prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient ».

Je trouve cela assez génial, surtout que depuis le début de l’aventure de Jiwok, je suis intiment convaincu que le sport et votre coach Jiwok aident les Jiwokeur et (dans certains cas) à éviter de prendre des médicaments.

En 2010 (Il y a déjà 7 ans !!), je voyais déjà des exemples de mutuelles américaines qui remboursaient des abonnements de salles de sport.

Nos articles sur les bienfaits du running , du rameur, de la marche nordique ou de la marche à pied soulignent bien les avantages d’une pratique sportive sur votre corps et vote santé.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

06 mars 2017

soigner ampoules et autres bobo pieds

Nos conseils pour bien soigner ampoules et autres petits bobos de pied après une course

Lorsqu’on fait du sport, les pieds c’est important (cela semble évident, mais nous avons tendance à l’oublier).

Surtout, si vous participez à des courses, il est important de préparer vos pieds avant la course, mais aussi après une course comme le marathon, semi-marathon, 10 km ou trail.

Lors de la course, votre pied à augmenté de volume du à un apport massif sanguin. La première chose à faire est un bain de pieds froid. L’idéal étant glacé ! Oui je sais ça réveille.

Pour les plus courageux, vous pouvez remonter jusqu’aux genoux voir jusqu’aux hanches. Le but de cette torture est de provoquer une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguins et faciliter le retour veineux) afin de retrouver un volume d’avant course.

Passons ensuite à l’inventaire des bobos (qui ne doivent pas être présents si vous avez suivi l’article sur préparer ses pieds avant une course).

Un pied qui a souffert se repère aux pathologies suivantes: des ampoules (Phlyctènes en terme médical), des hématomes sous unguéaux et des brûlures et rougeurs superficielles.

Les phlyctènes sont très souvent rencontrées en pédicurie sportive. Cette brûlure du deuxième degré par frottement n’est pas à négliger. En effet, outre la douleur qu’elle procure, c’est une porte d’entrée à toutes les bactéries, virus et autres germes qui se baladent dans vos chaussures.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories