12 mars 2019

Si vous lisez depuis longtemps Jiwok, vous savez que chaque année, j’aime bien mettre en avant une course solidaire.

En effet, si en plus d’aider des femmes et des hommes à se remettre au sport (et s’améliorer), Jiwok peut aider une association, c’est encore mieux !

Cette semaine j’aimerai donc vous parler de La Foulée Montreuilloise qui se déroulera le dimanche 7 avril.

La Foulée Montreuilloise, c’est la 1ère course à pied de Montreuil, solidaire et ouverte à tous.

Trois formats de course (il y en a pour tous les goûts): 10km, 5km ou 2,5km, ouverts à tous (valide ou en situation de handicap), en solo ou en duo.

Les fonds récoltés seront reversés à l’association « A Petits Pas pour Lina » pour financer ses actions de sensibilisation au handicap.

Le village sur le parvis de la mairie de Montreuil (lieu de départ et d’arrivée de la course) permettra aux coureurs et aux supporters de s’initier à différentes pratiques handisport (basket fauteuil, cécifoot, sport de combat) avec des joueurs de l’équipe de France !

Le Village, c’est aussi : Des coachs sportifs pour un échauffement collectif avant le départ et des étirements à l’arrivée. Des stands de rafraîchissement et snacks pour passer une bonne journée ensemble et beaucoup d’autres surprises !

Ca va être très sympa ! Alors, allez vous inscrire en ligne : www.lafouleemontreuilloise.fr

starstarstarstarstar

wearsafe alarme running v 2

Wearsafe : alarme pour les sportifs

Si vous allez faire du jogging seul, courir dans des endroits un peu à l’écart ou si vous courez la nuit pendant votre entrainement Jiwok, il y a quelques scénarios qui peuvent parfois traverser votre esprit comme une entorse à la cheville ou se faire agresser.

Je vous avais déjà parlé de l’alarme pour les coureurs, Defendme qui était une solution au problème d’agression.

Aujourd’hui, je vous présente le Wearesafe qui pourrait une alternative ou un complément du Defendme.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

11 mars 2019

podologue.jpg

Préparer ses pieds avant une course

Pour tous les Jiwoker qui suivent un entrainement pour le 10 km, le semi-marathon (comme le semi de Paris où Jiwok est partenaire) ou le marathon, trail, ultra-trail, triathlon ou duathlon, je me suis dis qu’il était intéressant de remettre en avant un article intéressant de notre partenaire, Frédéric Fossey, Jiwoker et Podologue du Sport.

Ces conseils peuvent être aussi intéressants pour tous ceux qui s’entrainent (sans objectif de course) et qui veulent aussi bien préparer leurs pieds.

Frédéric vous propose, dans cet article, quelques petits conseils pratiques pour préparer vos pieds avant une course.

« Les épreuves sportives de longue distance, et donc de longue durée, sont traumatisantes pour les pieds. Heureusement la nature est bien faite et notre peau, nos muscles et nos os savent se renforcer afin d’endurer l’épreuve.

Il est bon de leur donner un petit coup de pouce avant le départ.

Pour ce qui concerne les muscles, les os et les articulations, l’entraînement progressif en temps et en vitesse permet ces renforcements physiologiques.

La peaun elle aussi se renforce par le biais de la kératose. Ce terme barbare (certains diront médical…) regroupe les épaississement de la peau comme les durillons, cors, callosités. Vous avez sans doute remarqué qu’elles se situaient toujours sous le talon ou sous l’avant pied (voir sur le dessus des orteils).
Ce qui est la traduction du renforcement cutané en lien avec les zones d’appuis.

La première chose à faire est de vérifier que ces kératoses ne soit pas trop épaisses ce qui engendrerait des sensations d’échauffement et de brûlure, voir d’ampoules profondes (phlyctènes pour les puristes barbares…).

Il est cependant suicidaire de vouloir retirer toute l’épaisseur ce qui vous serait équivalent à courir pieds nus sur une toile émeri !
Lire la suite »

starstarstarstarstar

coureur débutant jogging course à pied

Débutant en running : Rocky Balboa ne doit pas être un exemple pour toi quand tu débutes le running ou si tu veux progresser en course à pied.

Quand vous lirez ces premières lignes, vous vous direz, sans retenu « Mais Denis qu’est ce que tu racontes ??? Sérieusement, Rocky c’est le sportif ! Le mec qui résume l’abnégation, le travail, la persévérance dans le sport. Et toi, tu me dis que je ne dois pas le prendre pour exemple ??? »

Oui, oui je sais bien et je te rassure tout de suite, je suis à 1000 % d’accord avec toi !!!! Mais tu ne dois quand même pas le prendre en exemple pour le running !!!

Oui mesdames, messieurs, Rocky ne peut pas être votre modèle pour commencer la course à pied.

Quand tu débutes en running, Rocky est presque l’opposé de tout ce que tu dois réaliser pour progresser et bien commencer en course à pied.

Alors pourquoi Rocky ne doit pas être un exemple pour toi ?

Tout d’abord, laisse moi t’expliquer comment cette idée a germé petit à petit dans ma tête.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

05 mars 2019

courir-perdre-du-poids-jiwok2

Malgré la pluie vous êtes toujours à fond ! Et cela se voit dans vos témoignages ! Continuez comme cela !!!! Je vous le répète souvent, mais vos témoignages sont un vrai moteur pour toute l’équipe de Jiwok et les Jiwokers.

Voici donc les témoignages de la semaine, Bonne lecture.

Michel
« Bonjour,
Voilà j’ai commencé un plan entrainement début janvier, je suis en surpoids. A ce jour, j’ai perdu 8 kilos, pas mal, je suis hyper bien. Un mental a toutes épreuves, une envie énorme ! Ca motive ! Malgré le temps très pluvieux qui peut saper le moral, mais je gère bien. Je ne ressens pas de fatigue et je m’alimente beaucoup mieux. »
(Michel suit un entrainement running débutant pour perdre du poids)

Laurent
« Merci Jiwok, à 38 ans et demi, j’ai couru mon premier 10 kilomètre en 56,34 min »
(Laurent a suivi un plan 10k)

Muriel
« J’avais du mal à m’y mettre, mais contrairement à ce que je pensais, la séance est passée assez vite sans trop de difficultés… suite à suivre… »
(Muriel suit un entrainement vélo d’appartement)

Olivier
« Je viens de terminer la séance 25, bien content, des résultats se font bien sentir. »
(Olivier suit un programme perte de poids en elliptique)

Agathe
« Très fière d’avoir réussi a finir ce plan d’entrainement! vivement dimanche sous la pluie à Paris pour terminer mon 1er semi! »
(Agathe a suivi un plan d’entrainement semi-marathon)

Dominique
« Séance 4, après une semaine de parenthèse. J’apprécie la douce mais implacable progressivité du programme. »
(Dominique suit entrainement débuter en running)

Assmatine
« 15e séance. De plus en plus en forme avec ce programme. La résistance moyenne est devenue ma vitesse de croisière. De 15 km/h à la première séance en résistance 1, j’atteins sans mal les 18km/h à présent en résistance 2. Mon souffle s’améliore et je transpire un max avec ça. Chaque séance est un défi, mais chaque séance est un défi remporté. »
(Assmatine suit un programme rester en forme en vélo d’intérieur)

Et vous, votre entrainement Jiwok ça donne quoi ?

(crédit photo : San Diego Shooter )

starstarstarstarstar

take it easy my brother charles

De la bonne musique pour une playlist sport

Retro Music : Take it easy my brother Charles

Aujourd’hui, je vous donne du soleil pour vos oreilles. De l’énergie pure, de la joie, de la bonne humeur garantie à 1000 % pour vos séances d’entrainement Jiwok.

Avec ce morceaux, vos jambes ne vont plus s’arrêter de pédaler, de courir, de marcher, de pousser etc……

Donc ce magnifique morceau, c’est « Take it easy my brother Charles » de Jorge Ben Jor (aussi appelé Jorge Ben). Jorge Ben Jor est un des chanteurs les plus célèbre du Brésil.

Ce titre « Take it easy my brother Charles » est sorti en 1969 (cela ne nous rajeunit pas) est un mélange de samba et de funk assez incroyable.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

soigner ampoules et autres bobo pieds

Nos conseils pour bien soigner ampoules et autres petits bobos de pied après une course

Lorsqu’on fait du sport, les pieds c’est important (cela semble évident, mais nous avons tendance à l’oublier).

Surtout, si vous participez à des courses, il est important de préparer vos pieds avant la course, mais aussi après une course comme le marathon, semi-marathon, 10 km ou trail.

Lors de la course, votre pied à augmenté de volume du à un apport massif sanguin. La première chose à faire est un bain de pieds froid.

L’idéal étant glacé ! Oui je sais ça réveille.

Pour les plus courageux, vous pouvez remonter jusqu’aux genoux voir jusqu’aux hanches.

Le but de cette torture est de provoquer une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguins et faciliter le retour veineux) afin de retrouver un volume d’avant course.

Passons ensuite à l’inventaire des bobos (qui ne doivent pas être présents si vous avez suivi l’article sur préparer ses pieds avant une course).

Un pied qui a souffert se repère aux pathologies suivantes: des ampoules (Phlyctènes en terme médical), des hématomes sous unguéaux et des brûlures et rougeurs superficielles.

Les phlyctènes sont très souvent rencontrées en pédicurie sportive. Cette brûlure du deuxième degré par frottement n’est pas à négliger.

En effet, outre la douleur qu’elle procure, c’est une porte d’entrée à toutes les bactéries, virus et autres germes qui se baladent dans vos chaussures.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories