15 juin 2009

courir-1-heure.jpg
(crédit photo : AtilaTheHun )

Voici le témoignage de la semaine d’une Jiwokeuse qui a repris la course à pied avec Jiwok et qui coure maintenant une heure en continue, a perdu 2 tailles et à le moral au top.

Bonne lecture

Un grand merci à Jiwok,

Ca y est, je suis encore trempée de sueur mais je ne résiste pas à l’envie de crier que j’ai enfin couru 1 heure sans m’arrêter. Ma chienne (un berger polonais podhale de 2 ans et demi) et moi vous remercions pour votre soutien.

En effet, j’avais essayé de courir avec elle, mais ne reprenant que tout juste le footing j’ai eu beaucoup de mal à courir plus de 30 minutes. Elle et moi avions pourtant besoin de sortir de la maison plus longtemps. Puis, quand j’ai commencé à courir un peu plus, elle s’est retrouvée avec beaucoup de courbatures et j’ai dû arrêter de l’emmener. Mais je ne dépassais toujours pas les 40 minutes.

Malheureusement, ou heureusement, c’est à ce moment que je me suis fait une grosse entorse de la cheville. Et là, avec le soutien de mon kiné, j’ai tout repris à zéro. J’ai téléchargé le programme Jiwok sur mon téléphone. J’ai reformé mon duo avec Cookie, et toutes les 2 avons progressé ensemble pour arriver à mon objectif d’1 heure.
Lire la suite »


14 juin 2009

couri-courir-courir.jpg
(crédit photo : Nwardez )

Vraiment très sympa ce témoignage…..Les lecteurs fidèles de Jiwok comprendront.

« Hello,

Je ne dirai pas que vous m’avez :
sauvé la vie,
sauvé mon couple,
mon mariage.
Vous ne m’avez sauvé d’aucune manière !-)

Vous ne me faite qu’une chose,
et je vous en remercie mille fois pour ça.

Vous me faites COURIR, COURIR et COURIR. »


09 juin 2009

courir-addict.jpg
(crédit photo : Ernst Moeksis )

Le témoignage de la semaine est vraiment positif ! En 2 mois , complètement droguée à la course à pied, pleine de motivation pour surmonter une perte de travail et une déception amoureuse…bravo Agathe !!!

bonne lecture

« Cette fois, c´est sur… je suis addict de la course à pied ! Qui l´aurait cru il y a 2 mois encore ? Pas moi en tout cas !

Depuis les horribles souvenirs des tours de terrains infligés à l´école, la course à pied s´était vraiment… pas mon truc ! Je les trouvais tellement hors normes ces joggeurs croisés dans la rue, les parcs, tôt le matin et même sous la pluie. Je me disais ´´Ah un courageux ! Mais comment peut il prendre du plaisir?´´

Aujourd’hui´hui je souris quand je les vois et je me dis que moi aussi je suis capable de faire ce qu’il font ! Et quelle fierté !

Ce n’était pas faute d’avoir essayé la course à pied, chaque période d’hyper-motivation que j´ai eu pour entretenir mon corps et perdre du poids, j’allais courir mais… sur les rotules après 20 minutes… bref la course a pied, je trouvais ça vraiment trèees dur. Et j’abandonnais aussi vite que je commençais.

Jusqu’à ce que je découvre Jiwok ! J´ai commencé fin mars 2009 le programme débutant, courir 30 minutes et voila que, 2 mois plus tard, je sors 40 minutes, avec le sourire et sans aucune difficulté !
Lire la suite »


28 mai 2009

jogging-musique.jpg
(crédit photo : enggul)

J’ai commencé le programme Jiwok 30 minutes exactement le 12 mars 2009, où j’en suis dans la course à pied ???

Je rentrais hier de ma première séance unique d’1h30, connexion à gtalk,Denis est en ligne…
Il me vient spontanément l’envie de lui adresser un énorme merci !!!!!

Pour tirer un bilan, après la réussite totale du programme 30 minutes (premier témoignage de Stéphane) qui a pris fin le 13 avril, je suis passé par 11 sorties depuis cette date: Ce qui donne environ 2 séances par semaine.

Comme je le relatais, mon but était de courir « longtemps ». La programmation fut ainsi: des sorties progressives de 45minutes,1h (joie du jogger débutant), puis 1h15.

La première bonne nouvelle fut la perte de poids !! passage de 74/75 kg à 67/68 actuellement. Cela sans régime, juste en équilibrant mon alimentation et retirer le grignotage…
(pour les hommes,effacement des bourlets HI HI!!!)
Lire la suite »


25 mai 2009

running_femme.jpg
(crédit photo : Kenny Yoo)

Un nouveau témoignage d’une Jiwokeuse (merci Cathy) qui a progressé, perdu 5 kg et est plus calme avec Jiwok.

Bonne lecture

« Après avoir lu tous les témoignages publiés, je me lance à mon tour.

Après une “jeunesse sportive”, 2 grossesses et un travail de plus en plus prenant, m’ont rendue incapable de courir plus de 25 malheureuses minutes une fois par semaine, et encore !

Je rentrais écarlate et désespérais de progresser. A 46 ans, les premiers troubles de la ménopause se sont manifestés et je me suis retrouvée avec 5 kg de plus, un moral en berne et une énergie plutôt faiblarde.
Lire la suite »


18 mai 2009

couse-a-pied.jpg
(crédit photo : jordanfischer )

Quand nous avons débuté l’aventure Jiwok avec Fred, notre objectif premier était de moderniser la course à pied, de la rendre plus accessible, plus fun.
Ainsi quand je le lis le témoignage de Raphael, je me dis que nous avançons dans la bonne direction. Le chemin est encore long, mais nous sommes sur la bonne voie.
Raphael par son témoignage a parfaitement résumé « L’esprit Jiwok ». Merci Raphael pour ton témoigage.

« Pour moi, Jiwok est l’incarnation du second souffle que connait la course à pied, ce que j’aime dans ce site, c’est l’esprit rafraîchissant véhiculé par ses concepteurs et par sa communauté de coureurs.

Nous, membres de cette communauté, avons trouvé le plaisir de courir (en associant l’effort à la musique) et ce plaisir nous permet de s’attaquer à des objectifs inattendus.

Il y a encore trois ans, la course à pied n’était pas vraiment un sport qui m’attirait. Comme bon nombre de jeunes, j’avais encore en mémoire ce traumatisme des tours de stade en hiver lorsqu’on faisait « de l’endurance » au collège, ou cette affreuse épreuve, crée ex nihilo, du 3×500 du lycée.

La course à pied c’était quoi ? Un sport de ringards, fait pour des vieux dégarnis à la peau burinée et à la foulée bizarre qui arborent des coupes-vents d’une autre époque, un sport qui casse, qui fait mal aux jambes (c’est ce qui arrive quand on court avec des chaussures de tennis ou de foot en salle…) et surtout un sport affreusement ennuyeux.
Lire la suite »


08 mai 2009

marathon_paris.jpg
(crédit photo : Melissa Maples )

Aujourd’hui c’est le témoignage d’une Jiwokeuse vivant en suéde et qui a participé pour la première fois au Marathon de Paris.
Un très jolie témoignage qui prouve que la course à pied est vraiment fait pour tous les ages .

Bonne lecture

« Bonjour Denis,

On ne s’est pas rencontré .. mais c’est de ma faute faute .. mea culpa. Néanmoins le marathon fut une fête pour la grande-mère de Suède.

C’est toujours avec fébrilité que je lis toutes les newletters. La dernière “je cours 30 minutes” me rappellent quelques souvenirs, pas très lointains (2006) lorsque j’ai enfin pu courir plus d’un kilomètre (ne riez pas, mais les heures assises dans l’avion ou le restaurant ne favorisent pas la bonne forme). Un kilomètre en avril, je peux donc plus. Je m’inscris pour une compétition en septembre (10 km terrain) – 1 heure 06. Le virus … m’a atteint.

L’an dernier, le marathon de Stockholm, 26 degré, je n’oublierai jamais l’émotion que j’ai ressentie en arrivant dans le stade (en 4h39’). Le virus ne me lâche pas … la culture française me manque. Et me voilà à Paris. Entretemps, j’avais découvert Jiwok et c’est Jiwok qui m’a accompagné pendant tout l’hiver lors de mes entrainements, dans le froid et l’obscurité.

J’attends avec impatience Berlin en septembre.

Paris fut un régal … voila mon récit

Marathon de Paris

Ce fut une très belle aventure pleine d’émotions.
L’ambiance y était déjà la veille au soir ; dans tous les bistrots situés aux environs de l’Arc de Triomphe on y parlait toutes les langues (très peu le français d’ailleurs) et on y mangeait des pâtes. Les touristes du jour n’étaient autres que des marathoniens, un peu stressés mais voulant profiter au maximum de ces moments particuliers avant une grande course.

L’Arc de Triomphe ne se reconnaissait plus le matin du 5 avril : pas de voitures mais des milliers de piétons silencieux et concentrés, des clics, clics, flashs, derniers bisous,…
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories