17 décembre 2014

débuter en jogging
(Crédit photo : Nathan Rupert )

La pluie, le froid, la flemme….Les Jiwokers ne connaissent pas ! Rien ne vous arrête ! Vous courez 10 km en moins d’1 heure, vous perdez 4 kilos avant les vacances de Noel, votre elliptique vous adore (et vous aussi) ! Bravo à tous ! J’espère que cela motivera les autres Jiwokers à atteindre aussi leurs objectifs.

Voici les témoignages de la semaine.

Bonne lecture.

Thomas
« Première séance aujourd’hui pour moi, cette formule est géniale, on ne se décourage pas du fait des repos.Vivement les suivantes »
(Thomas suit un programme débuter le sport en marchant)

Sylvain
« Séance 16, je pensais la barre de l’heure infranchissable .. J’avais toujours 4 ou 5 minutes qui traînaient, mais ce soir malgré la fatigue et l’obscurité.. J’ai franchi le cap.. De quelques secondes, certes, mais c’est fait.. A présent, il est temps de grappiller quelques minutes pour atteindre les 55mn… Merci le coach.. La course officielle c’est dans 5s.. Je suis certain que c’est jouable! »
(Sylvain suit un plan 10 km 55 minutes)

Valeriane
« Première séance. Très agréable. Très motivante. Attends la suite impatiemment. »
(Valeriane suit un programme marche sur tapis)

Nathalie
« Avant de partir pour les fêtes de fin d’année au soleil et enfilé mon maillot, il fallait que je perde 4 kilos, et c’est chose faîtes !!!!!! Bon il faut que je continue à faire du sport avec mon super coach pour me stabiliser, mais c’est top ! De toute façon, je prends mon coach avec moi pour les vacances, il le mérite aussi 🙂 »
(Nathalie suit un programme perte de poids en jogging)

Iuliana
« Je viens de faire la séance 10. Pour cette séance j’ai eu un peu dur, car j’ai mal par tout depuis que je m’entraîne. mais c’est super. j’adore jiwok. »
(Tuliana suit un entrainement elliptique)

Laura
« Merci Denis!
Et je voulais aussi encore vous remercier pour vos séances!!!!! Car vraiment si il y avait un sport auquel je n’arrivais pas à me faire, c’était bien la course et grâce à vous je m’éclate, je progresse, et j’en ne m’en lasse pas! »
(Laura suit un programme débuter le running)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


16 décembre 2014

tendinite

Le tendon d’Achille est une structure anatomique qui peut facilement subir une inflammation et être sujet aux tendinites. Cette pathologie peut rapidement devenir fortement invalidante et en cas de rupture le chemin vers la guérison est très long. Pour éviter que la tendinite prenne de l’ampleur il faut rapidement la traiter. Le meilleur moyen de l’éviter est de bien s’étirer, de bien s’hydrater et d’avoir une bonne hygiène alimentaire. Néanmoins des défauts structuraux et architecturaux du pied peuvent déclencher cette pathologie.

  • Qu’entraine une tendinopathie d’Achille ?

La douleur débute par une sensation de brûlure qui augmente progressivement à l’effort. Il existe plusieurs types de tendinites qui entrainent des douleurs soit du corps du tendon en arrière de la cheville soit de son insertion à l’arrière du pied. On peut également avoir une bursite en avant du tendon d’Achille ou une inflammation de la gaine du tendon (ténosynovite). Si une douleur brutale survient pendant la course il est conseillé de consulter rapidement car il peut s’agir d’une rupture partielle du tendon.
On peut retrouver en palpant le corps du tendon un nodule en forme de « noyau de cerise », ce nodule est le résultat de micro ruptures des fibres tendons avec calcifications de ces dernières.

  • Quelle structure anatomique souffre ?

Le tendon d’Achille est la terminaison des 3 muscles qui compose le triceps sural (gastrochnémien chef interne et chef externe, soléaire), ces muscles sont ceux qui forment le galbe du mollet. Ce sont des muscles volumineux et puissant ayant notamment pour fonction de faire de l’extension du pied (mettre sur la pointe des pieds) et de contrôler l’avancée de la jambe sur le pied pendant la marche ou la course. Cette tendinopathie est particulièrement douloureuse car le tendon d’Achille est richement innervé.
Lire la suite »


10 décembre 2014

perte de poids 8 kilos courir
(Crédit photo : Nathan Rupert )

Brrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! Le froid est bien là ! Mais cela ne semble pas vous décourager pour suivre les conseils de votre coach Jiwok. Vous battez vos records pero sur le marathon, vous perdez du poids au chaud et dehors, vous aimez le fractionné 🙂
C’est donc toujours un plaisir de vous lire.

Voici les témoignages de la semaine, bonne lecture.

Jp
« Je n’avais plus fait de sport depuis des années. Mais ce n’était plus possible, je m’étais empatté, je me sentais mal dans ma peau…
Je viens de finir un programme débutant perdre 8 à 10 kilos en running. Tout d’abord, avant d’aborder la perte de poids, je dois dire que se dépenser, transpirer, se sentir bien après une séance, c’est un sentiment vraiment top !
Mon corps est redevenu mon ami. Pour la perte de poids, j’ai perdu 8 kilos et ça se voit ! Par contre, il faut que je continue, j’ai maintenant besoin d’aller courir, ce qui est complètement fou parce que je détestais courir, mais ça c’était avant Jiwok »
(Jp a suivit un programme perte de poids en running)

Vincent
« Marathon de la Rochelle bouclé en 3h21’39 ». RP battu de 4′. Merci @Jiwok pour le plan d’entraînement! »
(Vincent a suivi un plan marathon)

Alex
« Séance 11 : si un jour on m’avait dit que j’irais courir alors qu’il fait 2 degrés dehors, je ne l’aurais pas cru ! C’est chose faite ! Merci à Jiwok pour ce beau programme. Sans lui, je resterais au chaud^^ »
(Alex suit un programme perte de poids en courant)

Patrick
« Marche de 60 minutes ce jour soit 8812 pas pour une distance de 6.168km bon entrainement, j’adore »
(Patrick suit un programme marche à pied)

Juliette
« Hop moins 6 kilos ! Merci Jiwok ! Ton entrainement perte de poids en elliptique me fait trop du bien ! Je me défoule, je transpire, et je perds du poids !!! Que demander de plus ! Merci ! »
(Juliette suit un programme perte de poids en elliptique)

Elise
« Pendant cette période d’hiver où il n’y a plus de course, j’aime continuer à m’entretenir et garder mon niveau. J’ai donc choisi un plan « courir plus vite » et les séances de fractionné sont vraiment bien construites, surtout qu’on juste à se laisser guider par la voix du coach et la musique et ca pase (presque) tout seul »
« Elise suit un plan courir plus vite (améliorer sa vma) »

Frédérique
« 1ère séance vraiment en douceur. sur le coup pas l’impression de faire un gros effort mais mes muscles m’ont fait comprendre le contraire après coup. Attend la 2eme avec impatience. »
(Frédérique suit un programme débuter le running)

Et pour vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?


09 décembre 2014

Comme chaque année, le soleil se couche tôt et se lève tard, la température extérieure n’en finit plus de descendre et le vent est glacé !
Hé oui, c’est l’hiver qui est de retour !!!!

Avec tous ces facteurs non amicaux, je sens qu’un certains nombre d’entre vous commencent à perdre un peu de leur motivation pour aller courir dehors.

Je suis donc là pour vous injecter une petite piqûre de rappel :

Courir dans le froid c’est vraiment bien ! Je m’explique : une fois la séance terminée, votre satisfaction est démultipliée ! Vous aurez une immense joie interne d’avoir affronté cette obscurité, ce froid, cette neige…

– Y a rien à faire : le sport dehors en hiver ce n’est pas pour vous…Alors là je vous réponds : Sport en intérieur !
Les coachs Jiwok vous proposent des entraînements pour tapis de course, tapis de marche, vélo d’appartement ou elliptique ! Je suis certain que vous trouverez l’objectif qui vous convient !

– Et puis il reste ceux qui ne peuvent pas faire du sport dans le froid, mais qui n’aiment pas se dépenser dans leur salon ou dans une salle de fitness….Il vous reste donc la natation ! Nager en musique, c’est vraiment un top et j’ai ce qu’il vous faut avec les entrainements natation Jiwok.

Si avec tout cela vous ne faîtes pas de sport cet hiver….Je trouverai quand même de quoi vous motiver 🙂

Allez bonnes séances à tous !


03 décembre 2014

progresser running course à pied

Malgré le froid qui s’installe petit à petit, vous continuez à tous progresser ! Ainsi cette semaine, des records de course sont tombées, la voix du coach fait toujours des merveilles, vous avez perdu 3 kilos et des centimètres et vous prenez toujours du plaisir ! Et c’est ce qui le plus important !

Voici les témoignages de la semaine !

Pierre
« Je suis bien content de rester au chaud suivre les conseils de mon coach Jiwok. Je pédale beaucoup mieux avec ses conseils et surtout je ne vois pas le temps passé en plus me sentir surper bien après chaque séance »
(Pierre suit un programme entrainement vélo d’intérieur)

Carine
« Sympa le coaching à l’oreillette. Pour une première, j’ai appréciée ! »
(Carine suit programme débuter en running)

Ines
« Première course ce dimanche : j’ai amélioré mon temps de 10 mins grâce à jiwok : suis passée largement sous la barre des 30min pour 5 km avec un temps de 26m47sec. Et je me rapproche petit a petit des 10kms courus par sessions :). Merci jiwok, je n’envisage plus d’arreter de courir 🙂 »
(Inés suit un plan finir un 10 km)

Florence
« Je viens d’investir dans un bon équipement pour le froid pour séance de marche, et ca fait du bien 🙂 Ce qui est vrai c’est que le coach nous donne de bon conseil pendant les séances et la marche rapide ca fait du bien. Je ne pouvais courir pour des raisons de santé et la marche m’a bien aidé à refaire du sport et retrouver la forme. Donc ce n’était pas le froid qui allait m’arrêter ! »
(Florence suit un entrainement marche à pied)

Christophe
 » Première séance avec coach MP3. Audition Séance 1 au démarrage… problème vision écran quand l’iphone est fixé au bras… Sinon plutôt sympa, parcours de la maison jusqu’au bout du lac côté Forest sur Marque, départ vers 15h15. Pas de difficulté paticulière, la FC était de lo’rdre de 165 sur les dernières séquences, a priori un peu trop élevée. retour à une FC de 110 en marche normale.
Les conseils du coach (appui bref, lever les genoux redresser la pointe du pied vont me faire progresser). Je dois m’intéresser aux conseils diététiques si je veux effectivement perdre du poids. Vivement la suite. »
(Christophe suit un programme d’entrainement pour perdre du poids en running)

Et vous, l’entrainement Jiwok ça donne quoi ?


02 décembre 2014

10 CONSEILS POUR PREPARER SES VACANCES AU SKI

(Cliquez sur l’image pour la voir en grand)

10 CONSEILS POUR PREPARER SES VACANCES AU SKI

A l’approche des vacances au ski, il est impératif de ne pas oublier dans sa checklist des choses à faire de bien préparer son corps à la pratique du ski.

En effet, le ski est un sport ludique et familial qui peut présenter des risques de fractures ou déchirures si l’on est mal prépare, transformant, en une simple chute, vacances de rêve en cauchemar.

Le ski mobilise particulièrement tous les muscles des membres inférieurs, aussi il est impératif, pour éviter tout risque d’accident, de faire le point sur le sportif que l’on est avant de se lancer aveuglément sur une piste noire.

Nos coach jiwok vous proposent des entraînements spécifiques pour effectuer une préparation sérieuse et efficace à la pratique du ski. Avec ces entrainements, le corps se remet en mouvement en douceur pour pouvoir chausser les skis sans crainte dès l’arrivée en station.

Voici 10 conseils aux futurs vacanciers pour bien préparer ses vacances au ski :

1. Se préparer musculairement si vous faites déjà du sport régulièrement en se concentrant sur les membres inférieurs, les quadriceps et le travail de l’équilibre,

2. Si vous ne pratiquez pas de sport régulièrement, effectuer une préparation de la condition physique en plus de la préparation musculaire : vélo d’appartement conseillé, footings sans trop forcer,

3. Effectuer des exercices d’étirement des membres inférieurs et du dos,

4. Associer bonne diététique et entraînement physique,

5. S’adapter aux conditions climatiques au niveau vestimentaire,

6. Prévoir de bons équipements matériels,

7. Boire de l’eau en petite quantité mais régulièrement, sans attendre d’avoir soif,

8. Une hydratation suffisante et régulière permet d’éviter un déficit chronique en eau responsable d’une baisse de la vigilance (à l’origine d’entorses), et de douleurs musculaires, tendineuses, ligamentaires, de crampes, de courbatures ou de claquages…

9. Durant l’effort, grignoter des fruits secs et barres de céréales.

10. Pour les repas, optez pour des sucres lents et ne négligez pas la période de digestion.

Bon à savoir : En moyenne, nous perdons 500 calories en 1 heure de descente à ski. La saison de ski 2013 a compté 150 000 blessés sur 8 millions de pratiquants des sports de glisse dont 82% des accidents en ski alpin. (source association des médecins de la montagne)

Donc si vous prévoyez d’aller skier, n’oubliez pas de vous préparer physiquement avec les entraînements Jiwok.

Afficher cette image sur votre site ou blog (Copier le code ci-dessous):


01 décembre 2014

recuperation
(Crédit photo : Daniele Sartori)

Je vois souvent des messages, commentaires sur les entrainements Jiwok (surtout les entrainements pour débuter la course à pied ou perte de poids) où des Jiwokers se sentent bien après une séance, et dans l’euphorie, désirent refaire une séance très rapidement sans respecter le nombre de séance par semaine préconisé par les coachs Jiwok.

Il faut savoir que la récupération après un entraînement est presque aussi importante que les séances d’effort.

Lors d’un effort physique le corps subit une profonde perturbation de son équilibre interne : Modifications des fibres musculaires, adaptation cardiovasculaire, bouleversement de l’équilibre ionique et de la composition sanguine, production de chaleur et déshydratation, accumulation d’acide lactique, dette d’O2, changement hormonaux, etc.…

Le tout déclenche un phénomène normal de fatigue. Une période de récupération s’avère donc nécessaire pour pouvoir restaurer l’équilibre.

La fatigue n’est pas une maladie mais un signal d’alarme qu’il faut respecter et la récupération doit faire partie intégrante d’un programme d’entraînement.

Récupérer, c’est se régénérer soit en se reposant et en arrêtant toutes activités physiques, soit en courant différemment, c’est à dire en diminuant la fréquence, le volume ou l’intensité de ses allures, soit en remplaçant la course par une autre activité, telle le vélo ou la natation effectuée en douceur.

Chacun a ses propres rythmes et limites physiologiques. Le sur-entraînement, c’est à dire le dépassement de ses limites, ne laisse pas le corps récupérer entraînant une baisse des performances et, au pire, des blessures.
Le sous-entraînement ne prépare pas suffisamment le corps à l’effort.

Par contre un entraînement parfaitement programmé et personnalisé améliore les qualités physiques et, en adaptant le corps à l’effort, fait reculer le seuil d’apparition de la fatigue.

Je crois que vous l’aurez compris, il est important de suivre le rythme de séance par semaine préconisé lors des entraînements Jiwok.


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories