06 novembre 2017

crampe running course à pied jogging

Comment éviter les crampes pendant votre entrainement ou votre course : découvrez nos conseils

La crampe est l’ennemi du coureur et du sportif.

Hantise de tous sportifs, occasionnels ou professionnels, les crampes sont non seulement douloureuses, mais gâchent le plaisir et empêchent l’atteinte des objectifs fixés (que ce soit votre course féminine (6 km), 10 km, semi marathon, marathon, trail ou triathlon).

La crame frappe sans crier gare un muscle, souvent ceux des jambes.

Une fois survenue, il n’y a pas grand chose à faire. Elle oblige le muscle à se contracter et difficile de continuer à l’utiliser dans ces conditions.

Pourtant, la crampe n’est pas une fatalité et tous les sportifs ont leurs rituels pour éviter d’en être victime.

Vous trouverez ci dessus les trois points essentiels qui permettent à chacun, du coureur débutant au runner confirmé de les limiter au maximum.

Avant de voir comment éviter ces fameuses crampes, il est déjà intéressant d’apprendre à connaître son ennemi.

Qu’est ce qu’une crampe ?

La crampe est un spasme musculaire, c’est à dire une contraction involontaire d’un muscle qui nous sert à mouvoir notre corps.

Il faut savoir qu’il y a typologie variée des crampes. Elles ne touchent parfois qu’une partie d’un muscle, d’autre fois le muscle entier et parfois un ensemble de muscles.

Ce sont surtout les jambes qui sont touchées par ce phénomène. Sans entrer dans les détails médicaux, il faut savoir que la crampe est entraînée par un dérèglement de la perception de l’effort par les récepteurs se trouvant au niveau de ces muscles.

Il faut se donner les moyens de combattre ce qui cause les crampes. Vous trouverez ci dessous des règles à bien suivre.

1- Au coeur de tout, l’hydratation

L’hydratation indispensable

Le sport amène à une hausse de la température du corps même lors d’une simple séance d’entrainement ou d’échauffement.

Celui ci est mis en branle tout entier pour répondre à la demande de l’activité physique. Résultat, la température du corps augmente rapidement. En contrepartie, le corps va augmenter la sudation pour éliminer la chaleur interne.

Cette sudation, si elle est très bénéfique, est aussi la première cause de l’élimination de l’eau du corps ainsi que de sels minéraux. Ces derniers sont toutefois indispensables à la réaction chimique qui permet la contraction musculaire. Il est donc absolument indispensable de boire pendant l’effort physique pour compenser la perte d’eau qui se fait lors de l’effort.
Lire la suite »


01 novembre 2017

sport pour tous les ages

C’est férié aujourd’hui ! C’est le jour parfait pour enfiler votre tenue de sport et écouter les conseils de votre coach Jiwok !

Et la lecture de la semaine devrait également vous apporter son lot de motivation et sourire.

Voici donc les témoignages de la semaine :

Thierry
« Vos programmes d’entrainement sont totalement adaptés.
J’ai suivi un premier programme de perte de poids.
Programme très efficace puisque j’ai perdu 8 kilos, à raison d’un kg par semaine !
J’ai enchainé avec « Courir plus vite en améliorant sa VMA » et je viens de terminer les 30 séances pour un 10 km en 45 mn.
J’en suis arrivé à un poids idéal, soit -15 kg depuis le nouveau départ après seances avortées suite à blessures, donc depuis mi-mai. Enchaîne sur le semi ! »
(Thierry a suivi un programme perte de poids, puis courir plus vite, pour enchaîner un plan 10 km en 45 mn)

Myriam
« Cela fait une semaine …et je me surprends a avoir envie de courir et commencer à prendre du plaisir!c’est une révélation pour moi…je continue! »
(Myriam suit un programme débuter le running)

Sébastien
« J’ai fini mon semi en 1 h 42 ! La préparation s’est bien passée même si au début j’étais un peu effrayé quand je voyais le descriptif de certaines séances de fractionné.
Au final, c’était tout à fait faisable et progressif.
Pendant la course, je n’ai pas souffert, j’étais à l’aise. D’un autre côté, j’ai vraiment suivi tous vos conseils à lettre, plus la lecture régulière de votre newsletter, je ne pouvais pas être mieux préparé.
Encore merci. Je vais sûrement maintenant continuer avec un entrainement courir plus vite pour passer l’hiver »
(Sébastien a suivi un plan semi objectif 1 h 45)

Franck
« Merci coach de m’aider à ne pas me relâcher pendant mes séances de vélo d’appartement. Ca fait un bien fou de t’avoir dans les oreilles avec la musique. Les séances passent toute seul et je prends enfin du plaisir à pédaler »
(Franck suit un programme rester en forme avec un vélo d’intérieur)

Nathalie
« Vos entrainements me convienne très bien, je n’ai pas trouvé mieux sur le net, intercaler la voix du coach à notre propre musique est vraiment un plus, bravo à l’équipe.
Toutes mes cordiales salutations »
(Nathalie suit un programme de marche nordique)

Et vous, qu’est ce ça donne votre entrainement Jiwok ?


31 octobre 2017

jiwok_perdre_du_poids.JPG

Vous brûlez des calories même au repos

Vous le savez déjà mais je le répète pour ceux qui ne le savent pas (encore) : courir, pédaler, marcher, nager, faire du sport vous aide à brûler des calories.

Ainsi, lors d’une séance de marche rapide, la dépense énergétique est de l’ordre de 500 Kcal pour séance d’une heure. Pour une séance de running, la dépense énergétique est d’environ 690 Kcal pour la même durée de séance.

Lors de ces séance d’endurance, vos muscles puisent leur énergie de deux sources principales:

– Les sucres (glucose présent dans le sang, réserves de glycogène stockées dans les muscles et le foie),
– Les lipides (graisses stockées sous forme de triglycérides dans les tissus adipeux principalement et les muscles).

Comme vous l’aurez compris (si j’ai été assez clair jusque là) pour perdre du poids, votre corps doit donc éliminer les graisses (lipides).

Ainsi chaque séance d’endurance que vous effectuerez, favorisera l’élimination des lipides par rapport à celle des glucides et favorisera une perte de poids.

Nous avons ici le premier impact de votre séance sur votre corps et sur votre perte de poids.

Voici maintenant le second effet de ces séances sur votre corps : vos séances d’endurance ont aussi une influence quand votre corps est au repos !
Lire la suite »


Comment avoir le geste idéal pour pouvoir boire en courant

Boire pendant sa séance de running

Je vous le répète souvent, l’hydration c’est important pendant votre entrainement mais également pendant votre course (10 k, semi, marathon, trail, triathlon)

Un manque d’eau peut amener à une perte de performance et dans certains cas des malaises. Il faut savoir que la transpiration peut entrainer une perte d’eau 0,5 à 2,5 l/heure.

Cependant, il est difficile de boire en courant car le corps est sans cesse en mouvement.

Plutôt utiliser une pipette ou un bidon ?

Se ravitailler en courant peut sembler facile à première vue, cependant en pratique… ce n’est pas la même chose.

La plupart de ceux qui ont essayé pourront témoigner que ce fut un réel échec même ! Il faut prendre le coup de main pour pouvoir le faire facilement et sans accident. L’équipement peut largement conditionner la consommation d’eau, on peut notamment mentionner le sac à eau très pratique pour consommer de l’eau avec une pipe à eau.
Lire la suite »


24 octobre 2017

préparation trail course nature

Retrouvez nos plans d’entrainement trail , trail court, course nature (préparation pour débutant et confirmé)

De plus en plus de coureurs se lancent dans le trail ! C’est pourquoi nos coachs enrichissent assez souvent nos plans d’entrainement trail ! Et je peux vous dire qu’ils ont fait cela avec amour.

Pour rappel, le trail est une épreuve de running (course à pied) qui se déroule en milieu naturel (montagne, forêt,etc…) sur un parcours utilisant des chemins ou sentiers dont la totalité des surfaces goudronnées n’excèdent pas 15% à 25% de la distance totale du parcours.

Oui le trail nature c’est beau…..C’est des entraînements et des courses en pleine nature, en montagne, en campagne, sous les arbres, au milieu de l’herbe, ca sent bon… Mais cela peut être également en ville (urban trail) comme l’éco trail ou le city trail.

Il existe plusieurs types de trail :

course nature : course pédestre sur une distance inférieure à 21 kilomètres, avec un parcours goudronné ne dépassant pas 25 % ;
trail court : course pédestre sur une distance comprise entre 21 et 42 km, avec un parcours goudronné ne dépassant pas 25 % ;
trail : course pédestre sur une distance supérieure à 42 km, avec un parcours goudronné ne dépassant pas 15 %.
ultra-trail : course pédestre sur une distance supérieure à 80 kilomètres, avec un parcours goudronné ne dépassant pas 15 %, c’est souvent des courses de montagne.

Avant de participer à une course nature ou trail, il est important de bien se préparer et de suivre un programme d’entrainement course adapté et efficace.

En effet pour le trail running, il est important d’avoir une bonne préparation pour réussir sa course et son chrono.

Comment préparer son trail : Bien choisir sa prépa trail (entrainement trail débutant et confirmé)

Avant tout, il est essentiel de bien définir ses objectifs pour choisir le meilleur plan trail adapté à son niveau de forme et son objectif (temps de course).

Courir entre 10, 20 ou 40 kilomètres c’est une chose, être capable de parcourir cette distance en trail sur un terrain escarpé, valloné ou accidenté en est une autre.

Il faut donc prendre en considération ses capacités physiques, savoir si l’on se situe en tant que débutant ou confirmer pour choisir au mieux son plan trail.

En effet, un trail même court représente un effort et un intensité spécifique auquel il est préférable de se préparer sérieusement.

Nos entrainements trail vous aideront à acquérir les différentes techniques de course à pied sur terrains accidentés typiques des trails (principalement en montée et en descente (dénivelé positif) et accessoirement en dévers).

Par ailleurs, nos entraînements sportifs vous permettront d’acquérir l’endurance et renforcement musculaire et cardio vasculaire nécessaire pour évoluer confortablement lors de votre course qui peut s’avérer être une épreuve longue malgré un faible kilométrage initial.

La diversité des séances des entraînements trail jiwok (comme le fractionné) vous offrira la possibilité de développer les différents paramètres physiologiques et techniques nécessaires à votre performance tout en gardant une progressivité indispensable pour éviter les blessures et la fatigue.

Lire la suite »


23 octobre 2017

jiwok_heart.JPG

Bien comprendre pour la fréquence cardiaque et la fcm c’est intéressant

Faire du sport, vous dépasser, perdre du poids, entretenir votre forme, vous évader… de nombreuses raisons peuvent vous pousser à courir ou faire du sport sur son vélo d’intérieur, elliptique, rameur, en piscine ou marche à pied ou nordique.

Lorsque vous courez, vous choisissez sur quel terrain, combien de fois par semaine et pendant combien de temps ? En suivant votre fréquence cardiaque, vous choisissez aussi A QUELLE INTENSITE : une information importante, que vous soyez champion du monde en titre ou que vous souhaitiez simplement être en forme et en bonne santé.

De plus, la fréquence cardiaque permet d’atteindre un haut niveau de PRECISION dans l’expression des résultats de votre entraînement.

Notamment : le nombre de calories brûlées, le calcul de votre indice de forme (comparable à la VO2max), l’indice de course à pied qui permet, à l’issue d’une séance, de projeter vos performances en condition de course (5km, 10km, semi et marathon), ou encore très utile pour les grands sportifs, le test de surentraînement.

Pourquoi suivre l’intensité de votre effort :

– Par sécurité, surtout lorsque vous débutez ou reprenez une activité physique. La fréquence cardiaque est le reflet de votre forme physique et votre entraînement doit en tenir compte pour éviter de dépasser vos limites.
Lire la suite »


16 octobre 2017

vitamine-d-soleil

Découvrez pourquoi la vitamine D est bonne pour votre corps

Notre nutritionniste Frédéric Guerri partage avec vous ses connaissances à propos de la vitamine D et son impact sur notre corps.

La vitamine D est donc un des éléments à prendre en compte lors de vos entraînements Jiwok.

Le terme « vitamine D » regroupe tout un ensemble de substances. La vitamine D détient la particularité d’être la seule vitamine qui soit également une hormone.

D’ailleurs, cette vitamine est si importante que les animaux à fourrure et de nombreux oiseaux en fabriquent dans leurs poils et leurs plumes, puisque le rayonnement solaire ne parvient pas jusqu’à leur peau. C’est en léchant leurs poils ou en lissant leurs plumes avec le bec qu’ils récupèrent la vitamine D dont ils ont besoin.

Depuis la découverte du rachitisme, la vitamine D est surtout connue pour son rôle dans le métabolisme du calcium et du phosphore.
Mais aujourd’hui de nouvelles propriétés émergent.

La vitamine D joue un rôle important dans la régulation d’autres hormones avec lesquelles elle agit de concert à plusieurs niveaux, notamment au niveau de l’os et du muscle.
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories