13 octobre 2015

soutien gorges cardio

Le méga test ultra complet de la brassière Kalenji First + Cardio

3 Jiwokeuses ont testé (et donne leur avis) pour vous la brassière cardio de Kalenji.

Comme vous pourrez le voir, vous pourrez utiliser cette brassière aussi bien pour votre entrainement de running que pour des entrainement de fitness : vélo d’appartement, elliptique, rameur, tapis de course ou de marche.

Après avoir lu ces 3 tests, vous aurez une vision assez claire sur cette brassière.

Test de Mélanie

brassière First - cardio de Kalenji

Récemment, j’ai eu l’occasion de tester la brassière First + cardio de Kalenji. La particularité de cette brassière est qu’elle possède une ceinture cardiaque intégrée. Il ne reste plus qu’à y connecter un émetteur compatible (Polar, Kalenji, Géonaute, et Garmin) et vous pouvez suivre votre fréquence cardiaque sur votre montre ou votre téléphone.

Si vous courez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est nécessaire de porter une brassière de sport lors de vos sorties running afin de réduire l’impact des chocs sur votre poitrine.

J’ai également pris l’habitude de courir avec une ceinture cardiaque pour m’entrainer et suivre mes progrès via ma montre Polar. Par contre, porter une ceinture cardiaque sous ma brassière à tendance à me compresser la poitrine et à me gêner. C’est pourquoi, j’ai vraiment apprécié le fait que la ceinture soit directement intégrée à la brassière.

Description du produit
La brassière First + cardio est une brassière sans coutures réalisée dans un tissu technique adapté aux séances de sport, ce qui la rend très agréable à porter. Elle est également facile à mettre grâce à son système d’accroche identique à celui d’un soutien-gorge.

La brassière est disponible dans un seul modèle : bleu/vert et jaune.

Par contre, je trouve que son maintien est moins important que celui des brassières dédiées à des sports à fort impact que j’ai l’habitude de porter.

Question prix, elle est vendue à 14€ 95 chez Décathlon.

Si vous êtes un homme, rassurez-vous, il existe un système équivalent sous forme de t-shirt. Il s’agit du t-shirt kiprun cardio.

Utilisation
Comme pour une ceinture cardiaque, il est nécessaire d’humidifier les électrodes et de connecter l’émetteur sur les deux boutons pressions. Bien sûr, vous devez disposer d’un émetteur cardiaque car il n’est pas fourni avec.
Lire la suite »


29 septembre 2015

conseils nettoyage chaussure sport course à pied
(crédit photo : Jeff Blackler )

5 astuces pour nettoyer vos chaussures de running

Vous avez fait l’acquisition d’une nouvelle paire de chaussures de running (en suivant nos 7 conseils pour les choisir) et vous les montrez fièrement à tous vos copains runnner 🙂

Attention, vous devez savoir qu’elles ne résisteront dans le temps qu’à condition de ne pas être malmenées et d’être traitées avec soin et bon sens.

Aujourd’hui, les nouveaux tissus et matériaux utilisés retiennent moins l’humidité et sèchent plus vite. Cependant, si l’on souhaite qu’une chaussure running tienne ses promesses, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement tout le long de vos entrainements running.

En effet, les terrains accidentés et la boue ne lui épargnent aucune usure, de même que les intempéries et toutes formes d’agressions extérieures.

Voici quelques astuces pour garder vos chaussures intactes et profiter pleinement de votre entrainement course à pied le plus longtemps possible.

1 – Votre chaussure running doit respirer
Lorsque vous utilisez vos chaussures pour courir, vous devez respecter un intervalle de 12 heures entre séances avec les mêmes chaussures. La température ambiante est le moyen le plus sûr de faire sécher vos chaussures sans les abîmer. Pensez à bien défaire les lacets et ouvrez-les pour que l’air circule à l’intérieur.
Exit la cheminée, le radiateur ou le sèche-cheveux qui sont néfastes pour votre chaussure running. Non seulement cela peut l’abîmer mais aussi la déformer, et ce n’est sûrement pas l’effet recherché ! Tout séchage qui n’est pas naturel doit être banni.

2 – Offrez-lui la longévité
Dans l’idéal, et si votre budget vous le permet, achetez deux paires de chaussures pour les faire durer toutes les deux. Ainsi, vous pourrez utiliser une paire pendant que l’autre est en train de sécher. Cela permet aussi à l’amorti de prendre le temps de se reformer après la course.
Cependant, en cas de budget plus limité, il est conseillé de faire l’acquisition d’une seule et très bonne paire de chaussures et d’en racheter une autre paire une fois qu’elle est usée, plutôt que de posséder deux paires de chaussures de qualité moyenne.
Lire la suite »


21 septembre 2015

Le GoGirl : Un urinoir féminin pour votre course ou vos entrainements

Ou comment faire pipi quand on est une femme qui court ?

Je ne suis pas une femme, mais je peux imaginer la situation délicate (contrairement aux hommes…quoique…) de devoir uriner en extérieur, surtout dans des situations comme une course longue comme un marathon, un semi, un trail ou lors d’une sortie longue d’un entrainement Jiwok.

Je ne sais s’il existe plusieurs solutions à ce problème féminin, mais j’ai trouvé cet objet qui me semble assez innovant : Le GoGirl .

Le GoGirl est un urinoir féminin qui vous permet d’uriner rapidement et toute discrétion.

Et il a l’air d’être facile d’utilisation.

Le Gogirl vous permet d’uriner debout comme un homme.

Il est fabriqué en silicone médical afin d’éviter de créer des allergies.

Il est vendu 16.95 euros.

Plus d’information ici >>

Si jamais vous l’avez déjà utilisé, n’hésitez pas à partager votre expérience.


07 septembre 2015

casque courir jogging

Ecouteurs sport : The Hoop

Vous avez envie d’acheter des nouveaux écouteurs sport pour vos séances Jiwok ? Mais vous ne souhaitez d’un casque sans fil (oui les casques sports sans fil c’est vraiment top, mais il faut les recharger…).

J’ai ce qu’il vous faut : The Hoop

La société Coloud Headphones s’est spécialisée dans les accessoires sonores colorés, au design minimaliste et avec plein de petites astuces.

Coloud Headphone vient lancer une nouvelle gamme d’écouteur sport très colorés et très sympa : The Hoop.

Ce qui distingue les écouteurs The Hoop aux autres écouteurs du marché c’est tout d’abord le système « Anchorloop ».
Ce système vous permet de créer une boucle au niveau des écouteurs afin d’ajuster au mieux la longueur des cables de vos écouteurs.

Ainsi, vos écouteurs seront parfaitement ajustés et le cable ne sera trop long ou trop court entre vos oreilles et votre lecteur mp3 ou votre smartphone.

La forme des écouteurs est ergonomique et étudiée pour rester bien placés dans vos oreilles pendant votre effort. Comme tous écouteurs sports qui se respectent, ces écouteurs sont certifiés étanches et imperméables à la poussière.
Lire la suite »


23 juillet 2015

4 conseils pour protéger vos seins de coureuse

brassière First - cardio de Kalenji 4

Je vous présente souvent des soutiens-gorge adaptés au sport et plus spécifiquement au running.
C’est pourquoi il me semblait intéressant de vous présenter cette étude scientifique qui est vraiment très intéressante ainsi que 4 conseils à suivre pour protéger vos seins au mieux.

Les résultats de cette étude scientifique sur la gêne et les douleurs aux seins durant une course à pied, réalisée par des chercheurs d’une université américaine – dont le New York Times a fait échos tout récemment dans ses colonnes – a révélé que la majeure partie des coureuse éprouve des douleurs aussi bien à l’entrainement que durant une course (marathon), même si elles portent des soutiens-gorge adaptés au running. Cette étude a été réalisée sur des coureuses de marathon.

Au vu de ces résultats, l’on est en droit de se demander si les soutiens-gorge pour le sport sont réellement efficaces. Entre-temps, peut être que la solution résiderait dans un choix plus approprié de leurs soutiens-gorge par les sportives lorsqu’elles doivent courir.

Présentation de l’étude et de ses résultats

L’étude

C’est une équipe de recherche sur la santé des seins de l’université de Portsmouth aux États-Unis, dirigée par le Docteur Nicolas Brown, qui s’est intéressée aux douleurs que pouvait ressentie les femmes durant une activité physique, en réalisant une étude anonyme sur les 1300 participantes au Marathon de la ville de Londres en 2012.
Cette étude a consisté en un questionnaire qui prenait aussi bien compte l’entrainement que la compétition, ainsi qu’en la prise de captures de mouvement durant divers niveaux d’efforts et situation de course.

Sa pertinence

D’aucuns pourraient penser que le choix de cette population d’étude est inapproprié, puisque les femmes qui la composent se caractériseraient par une petite poitrine (voire inexistante) et une mince morphologie. Ce qui est absolument faux !

En réalité, il ne faut pas se fier à la morphologie des têtes de listes pour extrapoler sur toute la population. En effet, à l’analyse des caractéristiques des femmes qui ont participé au marathon de Londres, il ressort une grande variété de morphologies, avec plus de 56 tailles de soutiens-gorge, allant du AA au HH. Quant aux tours de poitrine, elles atteignaient les 101 cm pour une masse moyenne de 67 kg.

Le choix de la course à pied comme activité physique est aussi pertinent, car courir une activité complète qui fait intervenir presque tous les muscles du corps, qui est effectuée dans la quasi-totalité des sports et qui demande des efforts physiques intenses.

Courir un marathon fait intégrer l’aspect relatif au long terme dans l’effort.

Les résultats
Lire la suite »


21 juillet 2015

running le soirt

Tracer 360 : Courir le soir

J’aime beaucoup vous présenter de nouveaux accessoires pour le running.

Alors cette fois, ce n’est pas une gourde magique ou un casque sport tiptop, mais un objet assez particulier qui n’a pas de nom spécial :).

Le Tracer 360 est une sorte gilet de nuit spécial running (mais cela fonctionne aussi pour ceux qui aiment rouler à vélo la nuit) nouvelle génération.

Comme vous le savez, le monde se divise en 2 catégories : ceux qui courent le matin et ceux qui courent le soir.

Si vous courez le soir ou la nuit, vous savez qu’il est très (très) important : de voir où vous courrez et d’être visible par tous et surtout par les voitures (enfin ceux qui sont derrière le volant de la dite voiture, camion ou moto…Bon là, c’est plutôt un guidon).

Donc pour être vu de loin, voir de très loin, vous devez vous équiper d’un gilet, d’une veste ou d’un brassard réfléchissant.

Maintenant, si vous voulez impressionner les automobilistes et ressembler à un super héros (ou héroïne), alors portez le Tracer 360 !
Lire la suite »


15 juillet 2015

foam roller running

Voici le premier test d’un Jiwoker Rédacteur (Merci Aude).

Test d’un Foam Roller

Un Foam Roller, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un rouleau de mousse souvent constitués de petits reliefs (picots par exemple) qui permet de pratiquer l’automassage des muscles. Un mini kiné à la maison. Parce qu’à moins d’être un sportif professionnel, on a rarement ce type de massage quotidiennement.

Il permet de s’échauffer (idéal l’hiver avant la course à pied par exemple), ou de remplacer/compléter les étirements après votre séance de running Jiwok

En revanche, on évite de s’en servir 2h après l’entraînement : le muscle est contracté mais n’est plus chaud, et cela risque d’être trop douloureux. Mieux vaut attendre le lendemain.

A quoi ça sert ?

Il détend les fibres musculaires. Ainsi assouplies, les douleurs musculaires diminuent.Les muscles sont plus étirés, gagnent en flexibilité : on devient plus souple.

Les tissus musculaires se renforcent, ce qui diminue le risque de blessure.
Le Foam Roller favorise la récupération et permet d’échauffer le corps (formidable en hiver avant d’aller courir)

Le bonus : Il permet de lutter contre la cellulite et contra la sensation de jambes lourdes en améliorant la circulation.

Le second bonus : On se gaine en pratiquant.

Comment ça marche ?

Le Foam Roller déclenche une réaction naturelle du muscle : le relâchement myofascial. En effet, en pressant le muscle contre le rouleau, il va se contracter. A force de va-et-vient et de contractions, un second réflexe apparaît : le relachement.

Le muscle se décontracte. C’est ainsi que l’on va aider les noeuds et les douleurs à disparaitre.

En pratique :

Les positions sont un peu étranges à adopter au début. Pour les quadriceps par exemple, on se met en position gainage, bras tendus, et on installe le rouleau juste au dessus des genoux.

Ensuite, on va faire glisser son corps sur le rouleau jusqu’au haut des quadriceps, et faire des va-et-vient pendant 30 secondes à 1 minute. Puis, on fait la même chose sur l’arrière des cuisses, sur les mollets, sur le haut du dos, etc.

Attention, on évite les articulations et le bas du dos.

Le mieux, c’est de regarder une vidéo :
Lire la suite »


About the author

Denis Dhekaier est le co-fondateur de Jiwok, spécialiste du coaching en running, course à pied, vélo d'appartement, vélo elliptique, tapis de course, de marche, natation. Find me on Google+

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories