22 juillet 2019

marathon, semi marathon, trail

DECOUVREZ NOS 5 CONSEILS POUR MIEUX GÉRER SES SÉANCES LONGUES EN RUNNING

Les sorties longues sont des sorties spécifiques (comme les séance de fractionné : voir les 10 conseils pour bien réussir ses séances de fractionné).

Il est important de les aborder en suivant quelques conseils de base.

Courir longtemps et être endurant, cela s’apprend. Il suffit d’appliquer les bonnes méthodes et d’éduquer progressivement son corps à fournir un effort prolongé.

Je vous proposes 5 conseils, 5 étapes, qui vous permettront de réaliser les séances longues de vos plans d’entrainement semi-marathon, 20 km, marathon, trail ou de triathlon plus facilement.

1. Planifier sa séance longue avec précision

Ne vous lancez pas dans votre séance longue à corps perdu, sans avoir déterminé au préalable votre parcours. Vous devez réfléchir avec précision aux chemins que vous allez emprunter et en compter le nombre de kilomètres, afin de savoir avec précision quelle distance vous allez parcourir.

Mais aussi, dans le but de ne pas être surpris ou entravé par d’éventuels obstacles, auxquels vous ne vous attendiez pas.

Par ailleurs, cela vous permettra de connaître à l’avance les efforts que vous allez devoir fournir.

A terme, de cette manière, vous pourrez également comparer les différences séances et comptabiliser vos progrès.

Il est d’autre part préférable de choisir un terrain bien dégagé et sans dénivelés, afin d’éviter les obstacles inutiles, et de casser le rythme de sa course.

Au départ, on privilégiera d’ailleurs des parcours sans interruption de la circulation par exemple afin de concentrer ses efforts sur l’essentiel, à savoir : le dépassement de soi.

2. Courir dans de bonnes conditions

La séance longue de running est un temps fort d’un plan d’entrainement semi marathon, marathon trail ou triathlon.

Toutefois, il ne faut pas se l’imposer coûte que coûte, si ses propres conditions physiques ne la permettent pas ou si des circonstances extérieures vous en empêchent.

En effet, elle doit être réalisée dans les meilleures conditions qu’ils soient pour représenter une réussite et vous permettre d’avancer.

Ainsi, si vous avez des douleurs musculaires, une fatigue passagère, ou si par exemple, le temps est beaucoup trop pluvieux, orageux ou chaud, vous n’êtes en rien obligé de vous l’imposer.

Vous acharner n’aura qu’un seul résultat : vous en dégoûter ou vous donner un sentiment d’échec car vous ne serez pas parvenu à la terminer.

Si toutefois, seul le climat vous empêche de réaliser cette séance longue de running, vous pouvez vous rabattre sur un autre sport d’endurance comme la pratique du vélo elliptique ou la natation, ou encore le tapis de courses dans une salle de sport.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

running minimaliste

BLESSURES ET BAREFOOT RUNNING

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser au barefoot running (aussi appelé running minimaliste) et à le pratiquer avec les plans d’entraînements Jiwok.

Notre podologue du sport a donc décidé de revenir sur le sujet et ressort sa plume pour vous parler des blessures liées au barefoot Running.
Attention, chaud devant !!!

« Nous avons à peu près tout lu et tout entendu sur le barefoot running :

Le barefoot c’est la manière « naturelle » de courir, le barefoot permet de limiter les impacts, le barefoot permet de courir sans « s’abimer », le barefoot permet de ne plus se blesser en courant, le barefoot va ramener la paix dans le monde…

ENFIN des études sérieuses commencent à pointer le bout de leur nez et force est de constater qu’on ne nous a pas tout dit.

Le lobby du barefoot running (industriels, journalistes et associations) a bien travaillé et a très largement bénéficié du flou qui entoure cette discipline en mettant en avant des soi-disant bienfaits plus que discutables et mis à mal de plus en plus ces derniers mois.

Nous allons donc poser la question existentielle du moment :

Serions-nous moins blessés en pratiquant le barefoot running plutôt que la course à pied chaussée ?

Hé bien la réponse est NON, non, non et encore mille fois non.

1er point important ce fameux « impact transient » du talon (qui est absent dans le barefoot running et souvent présent dans la course à pied chaussée) objet de tous les fantasmes voir même d’hystérie collective chez certains coureurs adeptes de forum internet.

(il faut voir ce qu’on y lit ça vaut vraiment le détour parfois).

Il a tout d’abord été décrété, il y a bien longtemps par les équipementiers sportifs que cet impact du talon au sol était nuisible pour le sportif et qu’il fallait absolument lutter contre soit par du gel (ASICS) ou de l’air encapsulé (Nike Air) par exemple.

Il faut s’éloigner de cette idée infondée, notre appareil musculo-squelettique est conçu pour vivre avec ces contraintes mécaniques et ces impacts qui sont un facteur très important pour le maintien de la masse et de l’architecture osseuse chez l’homme.

Le fait d’amortir l’impact du talon dans la course à tout prix ou même le faire disparaître totalement n’a pas vraiment un grand intérêt et n’est que très rarement source de blessures sportives, un peu d’amortissement (que ce soit par le type de foulée ou la chaussure) notamment sur terrain dur c’est bien, mais il faut arrêter d’en faire une obsession.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

17 juillet 2019

Bien démarrer en running

Certains Jiwokers sont déjà en vacance (les chanceux !).

J’espère qu’ils profitent bien de leurs vacances pour courir, marcher, pédaler, nager, trailer, elliptiquer !

Et surtout qu’ils prennent le temps de lire les témoignages des autres Jiwoker 🙂

Pour les autres, les vacances c’est bientôt !

Bonne lecture.

Camélia
« La Séance La PLUS FACILE ! Un plaisir tout au long de la séance. Aucune frustration un bonheur continu… vraiment ravie au plus haut point ! Est ce que mon corps s’habitue ou est-ce qu’il est préférable pour moi d’avoir un temps de course plus long et du coup moins de tour à faire ? Je ne sais pas réellement mais troooop bon. »
(Camélia suit un programme débuter le running)

Stéphanie
« Quel bonheur de faire du sport avec Jiwok. Chaque jour de séance, je suis impatiente de retourner courir avec mon coach dans les oreilles. Je me sens vraiment mieux dans mon corps et je viens de perdre 3 kilos depuis le début de l’entrainement. Et surtout, je n’arrête pas de pousser les gens de mon entourage à venir tester Jiwok ! »
(Stéphanie suit un programme perte de poids en courant)

Arnaud
« Pour mon troisième marathon, je souhaitais franchir un cap, avant je m’entraînais seul avec des plans. J’ai donc suivi les conseils de Jiwok en suivant un plan marathon 3 h 45. Et je dois dire que pour l’instant tout se passe super bien. Je sens que je progresse, je retiens bien les petits conseils du coach et je me sens plus à l’aise lors de chaque séances. Vivement le jour de la course. »
(Arnaud suit un plan marathon 3 h 45 )

Aude
« Séance 4 faite et je prends vraiment gout à courir, même me lever à 6h du matin pour aller courir ne me dérange pas! je penses qu’à la rentrée je ferais le programme d’entrainement pour courir 1h! »
(Aude suit un programme perte de poids en running)

Pierre
« Très bon premier entrainement bien aimé ca »
(Pierre suit un plan 10 km en 50 minutes)

Jenny
« Le temps a passé trés vite , cela m’encourage pour la suite »
(Jenny suit un programme de vélo d’appartement)

Christophe
« Bon rythme ! et plaisir pour le fractionné avec la dernière ligne droite, un peu cuit! »
(Christophe qui un entrainement de remise en condition physique)

Véronique
« Une reprise en douceur très encourageante. Difficile sur la trentième minute mais second souffle trouvé. Séance très positive. »
(Véronique suit un programme perte de poids en courant)

Et vous, ça donne quoi votre entrainement Jiwok ?

starstarstarstarstar

16 juillet 2019

Courir lors de la Nuit Blanche à Paris.

Depuis 18 ans, la Marie de Paris organise en octobre un événement culturel qui dure toute la nuit : la Nuit Blanche .

Lors de cet événement, de nombreux lieux publics comme les piscines ou les musées sont ouverts toute la nuit.

Pour l’édition 2019,  la ville de Paris va encore plus loin !

En effet, 2 courses de 10 km gratuites sont organisées le samedi 5 octobre 2019 !

Le départ est prévu à 22 h.

Chacun à son rythme, l’idée est de faire une boucle de 10 km dans Paris, autour de 10 musées et monuments parisiens !

2 parcours ont été prévus.

Lire la suite »

starstarstarstarstar

15 juillet 2019

Couv simple trail autour de Paris BD

Plus de 30 parcours de trail en région parisienne.

De plus en plus de coureurs se mettent au trail. Ils recherchent de nouvelles sensations et/ou être plus proche de la nature.

Il est vrai aussi, que courir ou s’entrainer pour un trail (merci les coach Jiwok pour les entrainements trail), c’est un peu plus l’aventure.

(N’oubliez pas de lire les 10 commandements du traileur)

Si vous habitez Paris ou en région parisienne, vous avez peut-être des difficultés à trouver de nouveaux parcours de trail.

Ce n’est pas toujours évident de s’aventurer sur des itinéraires loin de chez soi.

C’est pourquoi Antoine Davos (traileur passionné) a eu l’excellente idée de réaliser un livre qui répertorie plus de 30 parcours (39 itinéraires exactement) de trail dans Paris (avec parcours autour du quartier de Montmartre) mais surtout autour de Paris comme Meudon, Saint Cloud, Chevreuse ou la la forêt de Fontainebleau par exemple.

Chaque itinéraire est présenté avec des photos, des cartes détailles avec votre parcours.

Vous retrouvez également des explications sur les points importants de votre parcours.

Ces 39 parcours sont toutes accessibles en moins d’une heure de transports en commun depuis Paris.
Lire la suite »

starstarstarstarstar

alimentation moins grasse

Découvrez nos super conseils pour manger moins gras et plus équilibrés

Si le gras est un élément indispensable de notre alimentation, sa consommation quotidienne doit pourtant se faire avec parcimonie.

En effet, un excès de gras peut entraîner, en plus du surpoids, des troubles cardio-vasculaires et avoir ainsi des conséquences sur la santé.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise d’ailleurs de limiter la consommation de matières grasses, dès le plus jeunes âge, afin de préserver sa santé et d’adopter une bonne hygiène alimentaire.

S’il peut paraître difficile de limiter les graisses dans son alimentation, voici 15 conseils qui ne pourront que vous aider dans votre rééquilibration alimentaire. pendant votre entrainement Jiwok de perte de poids.

Ciblez les produits gras qui composent votre alimentation.

1. Vérifiez que les aliments que vous ingérez ne contiennent pas de matières grasses en excès.

Pour cela, penchez-vous sur leurs étiquettes et notamment sur leur teneur en lipides, le but étant de choisir des aliments dont le taux de lipides est faible.

2. Si certains de vos produits alimentaire n’ont pas d’étiquettes vous permettant de vérifier la teneur en lipides, utilisez du papier absorbant comme test ultime.

Pour cela, posez une petite quantité de cet aliment sur le morceau de papier: si celui-ci perd sa coloration jusqu’à devenir transparent, c’est qu’il est saturé en graisses et donc à éviter autant que possible.

Limitez certains aliments de votre alimentation

3. Limitez les graisses saturées, autrement dit les aliments les plus gras, dont la consommation excessive entraînent du mauvais cholestérol. Parmi ces graisses, citons le beurre, les sauces riches en matières grasses, la charcuterie, les huiles ou encore la plupart des fromages.

4. Evitez les repas sur le pouce, particulièrement les tartines et les sandwichs. Ce type de repas tend le consommateur à se tourner vers des produits riches en graisses telles que le beurre, les rillettes et les pâtés, le fromage ou encore la pâte à tartiner.

5.Limitez la consommation de plats industriels, souvent saturés en lipides et en sel afin de donner du goût à des préparations de base assez « fades ». Vérifiez ainsi la teneur en lipides de vos plats préparés et optez pour ceux qui contiennent moins de 10 grammes de lipides par portions de 100 grammes. (Je vous conseille vivement notre article : Comment arrêter de manger des trucs pourris)

Misez sur des produits sains et pauvres en graisses

Lire la suite »

starstarstarstarstar

10 juillet 2019

débuter la course à pied
Bon le soleil est bien installé !

Cette semaine encore de beaux témoignages !

Je sens que vous vous accrochez bien à vos objectifs et cela fait plaisir !

Quand je vois que vous enchaînez plusieurs entraînements Jiwok depuis de nombreux mois et que cela vous plaît toujours autant….

Cela me rend également heureux !

Alors profitez bien ! Si vous êtes en vacances, profitez encore plus !

Bonne lecture.

Cissia
« Après un entraînement « Perdre 8 à 10 kg en vélo elliptique », j’ai poursuivi par « perdre 3 à 5 kg avec tapis de course en 8 semaines »! J’en suis à la moitié du programme de course et j’ai déjà perdu 15 kg depuis le début de mon histoire sportive avec Jiwok!
Je suis quasi à mon poids de forme, grâce à ces programmes supers! Je sais que sans eux, jamais je n’y serai arrivée!
A très bientôt pour le programme « stabiliser ma perte de poids », parce que Jiwok a pensé à tout 😉 »
(Cissia suit un entrainement perte de poids sur tapis de course)

INGRID
« Du progrès à chaque séance, que du bonheur. »
(Ingrid suit un plan d’entrainement 10 km)

Sylvie
« 5è séance réalisée. Avoir ce programme me motive à continuer et à atteindre l’objectif de courir 1h. »
(Sylvie suit un entrainement running débutant)

Jacques.
« Mon dernier 10 km, je l’ai fini en 42 minutes grâce à vous (et moi aussi quand même) merci. Je sens que je vais être au top pour le 20 km de Paris (je commencerais l’entrainement à mon retour de vacances) »
(Jacques a suivit un plan 10km et suivra un plan 20 km)

Corinne
« Voilà ! C’est reparti .. Un vrai bonheur le matin au lever du jour ! Musique Jiwok agréable et instructions claires. Vivement vendredi pour la deuxieme
(Corinne suit un entrainement débuter la course à pied pour sénior)

Jean
« Début juin j’ai couru le semi marathon d’Oloron-Sainte-Marie et cela s’est super bien passé. Même si le soleil n’était pas au rendez vous, j’ai pris beaucoup de plaisir à courir ce semi. J’ai fini en 1 h 39. J’ai été facile pendant toute la course.
Merci Jiwok pour le plan semi marathon qui a porté ses fruits et qui m’a bien fait progressé. J’attaque maintenant la récupération avant de me fixer un nouvel objectif de course. »
(Jean a suivi un plan semi marathon et poursuit avec un entrainement récupération après une course)

Et vous, votre entrainement Jiwok ca donne quoi ?

(Crédit photo : San Diego Shooter )

starstarstarstarstar

Recevez nos dernières infos et conseils
  • Catégories